Publicité

Sharon Stone sur Tinder, elle raconte ses aventures amoureuses

À 65 ans, Sharon Stone adore les applications de rencontre. L’actrice a même confié ne pas utiliser celles réservées aux personnalités connues, mais bien le Tinder commun.

Utilisateurs de l’application de rencontre Tinder, ouvrez l’œil. Vous pourriez bien y croiser une célébrité. C’est ce que de nombreux Américains (l’application matche les célibataires de façon géographique) ont pu vivre car Sharon Stone est dans les parages. C’est elle-même qui le révèle lors d’une interview, confiant y chercher le grand amour.

Loin des applications destinées aux célébrités uniquement, Sharon Stone s’est inscrite sur Tinder comme tout le monde, et sous le nom de Sharon Stone. « Je m’y inscris avec ma bonne identité. De toute façon, je ne peux pas cacher qui je suis. Ce n’est pas comme si j’étais sur Tinder juste pour coucher avec quelqu’un, ça, c’est facile ! Moi, je cherche l’amour. Cette année, j’ai l’impression que ça marchera à 100 % », a-t-elle confié au « Times », le 26 janvier.

Une mère de famille prudente sur Tinder

Cette icône des années 1990, autrefois classée parmi les 50 personnes les plus attirantes du monde, a connu son lot de déceptions amoureuses : deux mariages avec Phil Bronstein et l’écrivain Michael Greenburg, deux divorces. Maman de trois garçons adoptés (Roan (23 ans), Laird (18 ans) et Quinn (17 ans)), elle s’amuse de sa réputation de séductrice.

Sur Tinder, la mère de famille prend son temps. « Devenir mère m’a rendue plus prudente sur les gens que je fréquente. Je prends toujours beaucoup de temps avant d’inviter la personne chez moi. Je veux d’abord voir s’il tient le coup, s’il en vaut la peine. La plupart du temps, je ...

Lire la suite sur ParisMatch

VIDÉO - La Minute de Sharon Stone