Publicité

De "Shameless" à "The Bear" et "The Iron Claw": comment Jeremy Allen White a conquis Hollywood et le public

Il est parmi les acteurs les plus en vogue à Hollywood cette année. À 32 ans, Jeremy Allen White, voit les prix d'interprétation pleuvoir ces derniers mois pour récompenser sa performance dans la série The Bear.

Corps d'Apollon, cheveux bouclés et yeux océans, le comédien américain y incarne Carmy, un chef cuisinier de génie. Un rôle qui a permis à Jeremy Allen White de décrocher en l'espace de deux ans un Emmy Award, deux Golden Globes et un Critics Choice Award.

Récemment érigé au rang de sex-symbol début janvier pour sa collaboration avec la marque de sous-vêtements Calvin Klein, Jeremy Allen White est également à l'affiche ce mercredi de The Iron Claw aux côtés d'une autre star, Zac Efron.

De la danse à l'écran

Jeremy Allen White naît à Brooklyn en 1991. Très tôt, il se découvre une passion pour la danse et se forme au ballet, au jazz et aux claquettes au sein de la Frank Sinatra School of the Art, dans le Queens.

"Petit je forçais mes parents à me regarder danser. À l'époque je trouvais que faire des claquettes c'était tellement cool", confie-t-il dans une interview pour Calvin Klein.

Mais à l'adolescence, Jeremy Allen White change de voie et décide de suivre les traces de ses parents - Eloise Ziegler et Richard White - tous deux comédiens de théâtre. Il s'oriente alors vers une carrière d'acteur et se forme à la Professional Performing Arts School dans le quartier de Hell's Kitchen à Manhattan.

Révélé par "Shameless"

En 2006, Jeremy Allen White décroche son premier rôle à l'âge de 15 ans dans le film Beautiful Ohio de Chad Lowe. Mais ce n'est que cinq ans plus tard, en 2011, que le public le découvre dans la série Shameless.

Diffusée jusqu'en 2021, ce programme adapté d'une série britannique éponyme, raconte la vie des Gallagher, une famille pauvre d'origine irlandaise qui vit dans un quartier populaire de Chicago. Jeremy Allen White y jouera pendant 11 saisons l’aîné de la fratrie, Phillip, alias "Lip", un ado intelligent mais empêtré dans des magouilles et brisé par son addiction à l'alcool.

Déjà à l'époque, son rôle de bad boy et son look lui valent l'attention du public. Mais la carrière de Jeremy Allen White prend un nouveau tournant en 2022 lorsque le comédien est casté dans The Bear.

La confirmation "The Bear"

Dans cette série de Christopher Storer, diffusée en France sur Disney+ et nommée 13 fois aux Emmy Awards, Jeremy Allen White incarne Carmen Berzatto, un ancien chef de restaurant gastronomique, tourmenté et tête brûlée, qui reprend en main la sandwicherie de quartier criblée de dettes de son frère Michael après le suicide de ce dernier.

Pour ce rôle, le comédien s'est notamment formé en immersion dans les cuisines du Pasjoli, authentique bistrot français étoilé de Santa Monica.

"À la fin de mon stage j'étais en première ligne, et je préparais des plats qui étaient servis aux clients", confiait-il dans l'émission Live with Kelly and Mark.

Acclamée par la critique, la performance de Jeremy Allen White va le conduire jusqu'à la scène des Golden Globes où il remporte pour la seconde fois le 7 janvier dernier le prix du meilleur acteur dans une série comique ainsi qu'un Emmy Award, le 15 janvier.

Au fil des saisons de The Bear, le sex-appeal de Carmy, tatoué, vêtu d'un t-shirt blanc moulant et d'un tablier bleu noué autour de la taille, va séduire les spectateurs de la série. Une réaction à laquelle ne s'attendait pas du tout Jeremy Allen White.

"C'est bizarre parce que le sexe et la romance ne sont pas des thématiques dont parlaient les scénaristes pour imaginer les relations entre les personnages. Donc ça a été une vraie surprise. Mais c'est vrai que les chefs sont sexy, surtout avec un t-shirt blanc...", avait-il affirmé dans une interview à AP.

Égérie Calvin Klein

Mais autant que son charisme à l'écran, les tablettes de chocolat qu'il exhibe pour Calvin Klein, lui attirent les faveurs du public. Alors qu'il sort d'une transformation physique intense pour le film The Iron Claw, sur le monde du catch, Jeremy Allen White est choisi comme égérie par la marque de sous-vêtements Calvin Klein pour sa campagne printemps 2024. Un spot vidéo et un shooting photo sont alors dévoilés la veille des Golden Globes, début janvier pour promouvoir cette collaboration.

Dans cette publicité, le comédien apparaît en caleçon, corps sculpté et abdos saillants, et déambule sur les toits de Brooklyn, sur le rythme du morceau You Don't Own Me de Lesley Gore. Une campagne qui, de toute évidence, contribue à renforcer l'image de sex-symbol de Jeremy Allen White.

Sur TikTok de nombreux internautes se filment ainsi en train de réagir à la publicité de Calvin Klein ou de la montrer à leurs proches. Le hashtag #JeremyAllenWhite cumule désormais plus de 2 milliards de vues sur la plateforme chinoise.

Interrogé sur cet engouement en marge des Golden Globes, Jeremy Allen White a confié être une fois de plus assez surpris par ces réactions. "C'était déjà bizarre de faire une pub Calvin Klein, et c'est encore plus bizarre maintenant qu'elle est sortie", a-t-il assuré à Entertainment Tonight.

Nouvelle coqueluche d'Hollywood, Jeremy Allen White n'est qu'au début de son ascension. Outre The Iron Claw, le comédien est également l'affiche du film Fingernails depuis novembre et retrouvera son personnage de Carmy dans une troisième saison de The Bear, annoncée pour la fin 2024.

Article original publié sur BFMTV.com