Publicité

Un sexagénaire frappé et insulté à la sortie d’une synagogue de Paris

Les a situation à Gaza a entraîné une hausse des actes antisémites partout dans le monde, y compris à Paris. Vendredi 1er mars, c’est un homme d’une soixantaine d’années qui en a été victime. Après être sorti d’une synagogue du XXe arrondissement de la capitale, l’homme s’est assis sur un banc situé à proximité de l’édifice religieux.

Le sexagénaire, qui portait une kippa au moment des faits, aurait alors été pris à partie par un individu qui l’a traité de « sale juif », selon le récit fait par « Le Parisien ». La victime a ensuite été frappée de plusieurs coups de poing et pieds, avant que son agresseur ne quitte les lieux. Pris en charge par les pompiers, l’homme a été transporté à l’hôpital, où on lui a diagnostiqué une fracture du nez.

À lire aussi Antisémitisme - Ginette Kolinka : « N’ayons pas peur ! Ne jouons pas leur jeu, sinon ils auront gagné »

Les juifs sous protection renforcée

Au lendemain de cette agression, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a assuré sur X que « tout [était] mis en œuvre pour retrouver l’auteur de cet acte inqualifiable » et demandé à ce que « les préfets renforcent la surveillance des lieux fréquentés par nos compatriotes juifs, qui ne doivent pas être les victimes des drames qui se déroulent au Proche-Orient ». D’après « Le Figaro », cette protection s’appliquera surtout aux écoles et aux lieux de culte.

Selon le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), les actes antisémites ont augmenté de 1 0...


Lire la suite sur ParisMatch