Serge Gainsbourg : Thomas Dutronc raconte les derniers jours du chanteur

·1 min de lecture

Il a été l'un des derniers à l'avoir vu en vie... Alors qu'il n'était pas encore majeur, Thomas Dutronc a dû faire face brutalement au décès de Serge Gainsbourg, le 2 mars 1991. Alors que le trentième anniversaire de la mort de ce dernier approche, c'est dans les colonnes du Journal du Dimanche que le fils de Jacques Dutronc et Françoise Hardy a souhaité s'exprimer sur celui qu'il aurait aimé connaître plus longtemps. Il a ainsi confié : "Je l'ai vu une semaine avant sa disparition. Il m'avait invité à le retrouver dans l'Yonne, où il s'était mis au vert, tout seul, à l'Hôtel de L'Espérance. Il avait payé le taxi depuis Paris pour que je l'y retrouve. Je n'imaginais pas une fin si proche, même si je le trouvais fatigué. Nous avons passé la soirée dans sa chambre à écouter de la musique, notamment Requiem pour un con..."

Se remémorant les derniers instants de Serge Gainsbourg, Thomas Dutronc a expliqué : "Le lendemain, je l'ai pris en photo avec ses objets fétiches : ses lunettes noires gravées à son nom, sa belle canne, son Zippo, son porte-cigarettes. Il portait son jean un peu déchiré, une superbe veste avec sa fausse Légion d'honneur et ses Repetto blanches. Je n'avais pas 18 ans quand il est mort. Mon seul regret est de l'avoir connu si jeune. J'aurais tellement aimé avoir des discussions plus approfondies avec lui sur la musique, la vie." Évoquant le souvenir qu'il gardait de la star, Thomas Dutronc a ajouté : "Je l'ai fréquenté en (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Jane Birkin : ses confidences bouleversantes sur la mort de sa fille Kate
Sheila "une garce, une moins que rien" : Sylvie Ortega attaque son ancienne belle-mère
Shy'm maman : elle dévoile un tendre moment câlin avec son fils
Sophie Davant : pourquoi sa fille Valentine Sled ne veut pas lui ressembler
Golden Globes 2021 : de The Crown à Chadwick Boseman, découvrez le palmarès de la cérémonie