Publicité

La Serbie a rendu hommage aux victimes des bombardements de l'OTAN de 1999

La Serbie a rendu hommage aux victimes des bombardements de l'OTAN de 1999

À l'époque, les alliés occidentaux justifient les bombardements comme étant nécessaires pour faire capituler la république de Yougoslavie.

Cependant, l'OTAN est critiquée pour avoir agi sans le feu vert des Nations unies. Des bâtiments tels des hôpitaux sont visés en plus des infrastructures militaires, et entre 500 et 2500 civils perdront la vie, selon les estimations.

Les bombardements prennent fin le 10 juin 1999, marquant également la fin de la guerre du Kosovo. Depuis, la Serbie a toujours refusé de reconnaître l'indépendance de l'Etat kosovar.

À Belgrade ce weekend, certains Serbes ont brandit des symboles russes. Il y a 25 ans, la Russie avait clairement soutenu la Serbie face aux alliés occidentaux, critiquant ouvertement les positions de l'OTAN depuis.