Publicité

"Il serait trop..." : Dominique Tapie en froid avec son défunt mari ? Cette confidence délicate lâchée dans Sept à Huit

Cela fait un peu moins d'un an et demi que Dominique Tapie a dit adieu à son mari. Le 3 octobre 2021, Bernard Tapie est mort à l'âge de 78 ans des suites d'un cancer généralisé. En plus du deuil, la veuve de l'ancien homme d'affaires doit gérer un énorme problème financier puisqu'il lui a laissé 642.172.109 euros de dettes. "Il était en première ligne et moi j'étais 'solidaire', s'est-elle souvenue dans Sept à huit ce dimanche 19 mars. Je l'ai appris au fil des années." À la fin de sa vie d'ailleurs, Bernard Tapie n'avait qu'une idée en tête : régler ses affaires avant qu'il ne soit trop tard. "Moi je dois partir avec ma femme à l'abri, et donc le temps est compté pour moi parce que je veux partir cool, serein, tranquille, confiait-il d'ailleurs sur TF1. [...] Donc ma vie est un peu plus compliquée par le fait qu'il y a des échéances, et qu'il faut que j'arrive à les surmonter."

Malheureusement pour Dominique Tapie, le père de Sophie n'a pas eu le temps. "Je lui avais posé une question quelques mois avant : 'Bernard, si jamais tu n'es plus là, qu'est-ce qu'il va se passer ?', s'est souvenue la veuve de l'ex-président de l'Olympique de Marseille. Il m'avait répondu : 'non, mais attends, si je ne suis plus là tu sais... C'est ma peau qu'ils veulent. donc ils te ficheront la paix'." Depuis la mort de son mari, Dominique Tapie a dû quitter l'hôtel particulier dans lequel elle vivait et où Bernard Tapie (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Zinédine Zidane endeuillé : il rend un hommage poignant à son frère décédé
"C'est la panique totale" : Lorie Pester lève le voile sur ses inquiétudes concernant sa fille Nina
"Autant fermer sa gueule" : Jean Dujardin excédé par les critiques sur ses récentes déclarations
"C'est une phrase de trou du c**" : Kelly Vedovelli dézingue Bernard de la Villardière dans TPMP
"J'espère que la justice…" : Muriel Robin sort pour la première fois du silence sur l'affaire Palmade