Publicité

"Je serais peut-être déjà mort" : Bernard de la Villardière lucide sur sa lutte contre une maladie compliquée

"Je serais peut-être déjà mort" : Bernard de la Villardière lucide sur sa lutte contre une maladie compliquée

Le célèbre journaliste se bat depuis 4 ans et enchaîne un traitement bien spécifique. Face à Sophie Davant, il a donné de ses nouvelles. Et il ne cache pas que si sa maladie était apparue il y a quelques années, il ne ferait peut-être déjà plus partie de ce monde.

Bernard de la Villardière, journaliste et présentateur d'Enquête exclusive (depuis 2005) et Dossier tabou (depuis 2016), lutte contre un cancer "compliqué". Dans un extrait de son entretien avec Sophie Davant, pour son émission diffusée samedi 13 mai, le mari d' Anne de Savignac et père de quatre enfants - Caroline née en 1987, Marc né en 1988, Rémi né en 1992 et Nicolas né en 1993 - a donné des nouvelles de sa santé.

"Je vais très bien. J'ai passé des examens, des radios, des scanners tout récemment, pas plus tard que cette semaine et les nouvelles sont bonnes", a-t-il déclaré. Un combat qu'il mène la tête haute même s'il est passé par de terribles moments d'angoisse comme il l'a ensuite expliqué. Non seulement cette épreuve a changé son regard sur la vie mais en plus, il a déclaré avoir cru à un moment que sa vie allait "être plus courte que prévu parce que les pronostics n'étaient pas très bons".

Un traitement à base d'immunothérapie

Bernard de la Villardière le sait, s'il va mieux aujourd'hui c'est parce que la médecine a fait des progrès, lui qui suit un traitement à base d'immunothérapie - qui consiste à administrer des substances stimulant les défenses immunitaires. Lui qui se bat contre son cancer depuis 4 ans et est sous surveillance tous les trois mois a enchaîné les séances pendant un an. "Il y a douze ou quinze ans, peut-être que je serais déjà mort, donc c'est formidable", a-t-il...

Lire la suite


À lire aussi

"Tu as lutté contre cette saloperie" : Alexandra Lamy confrontée à la perte d'un être cher, hommage bouleversant
Stéphane Plaza, son combat contre l'alcool continue : depuis 131 jours il lutte contre une autre addiction
"Peut-être m'en veut elle" : Michel Polnareff exaspéré, son coup de gueule lunaire contre une célèbre politique