Sera-t-il candidat? Que fera-t-il s'il n'est pas réélu? Des enfants cuisinent Emmanuel Macron

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le chef de l'Etat a été questionné sur son avenir politique par des enfants de huit à onze ans, dans le cadre d'une émission spéciale de RTL, diffusée vendredi.

Après une émission mercredi en prime time sur TF1, Emmanuel Macron répond vendredi à des enfants sur RTL. A l’occasion des fêtes de fin d’année et des vacances qui débutent ce vendredi soir, l’émission «Ils refont la France» est consacrée à Noel et animée par six enfants. Agés de huit à onze ans -Malo, Swann, Heloise, Inès, Maël, et Joha- abonnés au journal «Mon Quotidien» ont échangé pendant près de 20 minutes avec le chef de l'Etat par téléphone.

Ils ont évidemment évoqué la crise sanitaire, l’école, les fêtes mais ont aussi questionné Emmanuel Macron sur ses ambitions pour 2022, à quatre mois de la présidentielle. «Est-ce que vous avez envie d'être président en 2022?», lui demande Heloise lors de cette émission déjà enregistrée.

Président "c’est beaucoup de contraintes personnelles"

«D’abord début 2022, je serais encore président, répond Emmanuel Macron. Je suis un peu comme vous : obsédé par ce virus et deux trois choses alors je vais essayer de prendre des bonnes décisions. Et après, pendant les fêtes je vais un peu réfléchir à ça.»

«J’ai envie de faire des choses pour notre pays, poursuit-il. Pour être très transparent, (c'est de savoir) est-ce que j’ai envie à titre personnel? Parce que c’est beaucoup de contraintes personnelles. La deuxième chose c’est est-ce que j’ai des bonnes idées et est-ce que ces idées peuvent convaincre? Ça ne sert à rien d'être président pour être président, il faut l'être pour essayer de faire des choses auxquelles tu crois.»

Si il n'est pas réélu l'année prochaine, vers quel métier se tournera-t-il?, questionne un des enfants. «J’ai du mal à te répondre. Je ne me suis pas encore projeté. Je n’ai pas encore réfléchi à la suite pour moi».


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles