Publicité

Charles III : lequel de ses fils sera le prochain roi d’Angleterre ?

Un adage populaire dit qu’on ne parle pas d’héritage du vivant de ses parents, car c’est leur souhaiter la mort pour du gain. En tout cas, on n’en veut pas à la monarchie Britannique de ne point s’aligner sur cette citation. Tout simplement parce que le système de Westminster exige que du vivant du souverain ou de la souveraine, celui-ci ou celle-ci désigne son successeur au trône. C’est d’ailleurs régi par la loi primogéniture qui postule que le trône revient à l’aîné des enfants du souverain ou de la souveraine en place. Dans ce système, le monarque ou la monarque hérite du trône du Royaume-Uni et de ses territoires d’outre-mer. Depuis le décès de la Reine Élizabeth II, c’est son fils Charles III qui est à la tête de la monarchie anglaise. Qui sera donc son successeur ?

La monarchie anglaise, aussi connue sous le nom de monarchie britannique, est le système politique en place au Royaume-Uni où le monarque (roi ou reine) est le chef d'État.

Historiquement, les pouvoirs de la monarchie ont progressivement diminué depuis la Magna Carta jusqu'à la guerre civile anglaise et la restauration. La famille royale, comprenant le monarque et ses proches, exerce diverses fonctions publiques en accord avec leurs positions.

La question de l'identité du premier roi d'Angleterre est sujette à débat, en raison des différentes périodes historiques et des multiples royaumes qui ont précédé la formation d'un royaume d'Angleterre unifié. Toutefois, selon certains manuels historiques, le roi Æthelstan (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Quelle est la différence entre l'Angleterre, la Grande-Bretagne et le Royaume-Uni ?
Qui a inventé le couscous ?
Podcast Scènes de livre : découvrez "La Constance du prédateur" de Maxime Chattam
Quel est le rôle de l’agriculture dans un pays ?
Daron, blaze, seum… Connaissez-vous l'origine de ces 12 mots d'argot ?