Sept morts dans un attentat suicide commis à Kaboul

Un policier afghan sur le site d'une explosion à Kaboul. L'attentat suicide a fait au moins sept morts et 21 blessés mardi dans un quartier diplomatique et administratif de Kaboul, a-t-on appris de source proche des services de sécurité. /Photo prise le 31 octobre 2017/REUTERS/Omar Sobhani (Reuters)

KABOUL (Reuters) - Un attentat suicide a fait au moins sept morts et 21 blessés mardi dans un quartier diplomatique et administratif de Kaboul, a-t-on appris de source proche des services de sécurité.

Il a été revendiqué par les djihadistes de l'Etat islamique via leur organe de propagande Amak.

Une équipe de Reuters TV sur place a dénombré huit corps apparemment sans vie. Tous semblent tous être des civils afghans.

Selon un membre des services de santé, trois morts et 15 blessés ont été admis dans les hôpitaux de la capitale.

La rue Wazir Akbar Khan où l'explosion s'est produite est proche de plusieurs ambassades et d'un local du ministère de la Défense.

Il y a dix jours, un attentat suicide à la voiture piégée revendiqué par les taliban a fait 15 morts dans les rangs de l'armée à Kaboul. L'avant-veille, un autre attentat revendiqué par l'Etat islamique avait fait une cinquantaine de tués dans une mosquée chiite de la ville.

(Sayed Hassib avec James Mackenzie, Mirwais Harooni, Hamid Shalizi et Akram Walizada; Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles