"Faire passer des agresseurs sexuels pour des "prisonniers modèles" : c’est une honte ce reportage !" : dans “Sept à Huit”, un reportage consacré à la prison ouverte de Mauzac et aux conditions de vie des détenus scandalise les internautes

"Sept à Huit" a proposé une semaine d’immersion dans la prison ouverte de Mauzac, en Dordogne. (Capture d'écran TF1)

Ce dimanche 20 septembre, “Sept à Huit” diffusait un reportage inédit consacré au centre de détention de Mauzac, en Dordogne, réputé pour accueillir en grande majorité des délinquants sexuels, traités avec “beaucoup d’humanité”. Une semaine d’immersion dans cette prison ouverte qui a choqué les internautes.

Ce dimanche soir sur TF1, “Sept à Huit” a proposé une immersion dans le centre de détention de Mauzac. Inauguré il y a 33 ans par Robert Badinter, alors garde des sceaux, ce centre propose à ses détenus des conditions d’incarcération assouplies. Au fil des années, il a accueilli essentiellement des auteurs de viols ou d’agressions sexuelles : aujourd’hui, ils représentent 85 % des prisonniers.

Un modèle de prison ouverte presque unique en France

Avec un centre similaire en Corse, Mauzac est un modèle de prison ouverte unique en France. Les détenus, majoritairement pédophiles, souvent considérés par des monstres par la société, y vivent en autonomie et en responsabilité : ils disposent par exemple de la clé de leur cellule en journée, développent des relations entre eux, pratiquent diverses activités au sein du centre mais également à l’extérieur : Mauzac fait en effet le pari de la réinsertion et proposent aux détenus des formations. Non-violents, respectueux envers le personnel pénitentiaire, ils ne présent aucun risque d’évasion (une seule évasion a été recensée depuis l’ouverture de la prison), au point d’être considérés comme des “détenus modèles” par l’administration pénitentiaire.

Ces propos et cette immersion ont généré de vives réactions sur Twitter.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.