Publicité

Sept à huit - "Laeticia a envoyé ses filles à l'abattoir", "On sent les directives", "Faut pas piéger des enfants comme ça", "Complètement matrixées" : l'interview de Jade et Joy Hallyday provoque le malaise sur X

Ce dimanche 10 décembre 2023, Sept à huit sur TF1 dévoilait une interview exclusive de Jade et Joy, les deux dernières filles de Johnny Hallyday, à l'occasion de la prochaine exposition sur le rockeur à Paris Expo. Une interview dans laquelle les adolescentes ont évoqué leurs rapports avec Laura et David, n'hésitant pas à les qualifier de "pas sincères". De quoi faire couler beaucoup d'encre sur X, où les internautes les ont estimées instrumentalisés par leur mère...

Capture écran TF1 direct/Sept à huit
Jade et Joy se sont exprimées sur leurs rapports avec Laura et David
Capture écran TF1 direct/Sept à huit Jade et Joy se sont exprimées sur leurs rapports avec Laura et David

Les téléspectateurs de TF1 ont retrouvé comme tous les dimanches leur magazine d'information ce 10 décembre 2023. Sept à huit, présenté par Harry Roselmack, s'intéressait ce jour aux délations en Russie et aux bons plans jouets à l'approche de Noël. Aux alentours de 19h10, l'émission s'est poursuivie par une interview très attendue de Jade et Joy, les filles adoptives de Johnny Hallyday, depuis leur domicile à Los Angeles.

Six ans après la disparition de leur père, les adolescentes de 15 et 19 ans s'exprimaient pour la première fois officiellement à la télévision. Face à la journaliste Audrey-Crespo Mara, elles se sont notamment livrées sur leurs relations très proches avec Johnny. Toutes deux se souviennent d'un papa "attentionné, hyper généreux" "toujours présent", mais aussi très "drôle", avec lequel elles partageaient régulièrement des moments au restaurant, des glaces à la vanille ou des parties de Mille bornes.

"Il avait plus le rôle du parent cool, il ne nous grondait pas, c'était plus maman", a confié Joy, la plus jeune des sœurs. Même lorsqu'elles ramenaient des mauvaises notes, Johnny n'était pas vraiment du genre à leur mettre la pression. "Il nous disait 'c'est pas grave il faut faire des erreurs dans la vie pour avancer'", s'est souvenue Jade. Les deux jeunes femmes ont aussi dépeint un père très protecteur, qui les inondait de messages d'amour et s'inquiétait lorsqu'elles prenaient le bus pour les sorties scolaires.

"Qui a eu l'idée de mettre ces ados dans une telle situation ?"

Mais la partie de l'interview qu'attendaient le plus les téléspectateurs était celle dans laquelle les deux sœurs se sont exprimées sur leurs relations avec David et Laura, les enfants aînés de Johnny. Des rapports devenus conflictuels puis inexistants suite aux brouilles concernant l'héritage de la star. “J’ai pris ça comme une trahison, en fait, un abandon…”, a révélé à ce sujet Jade qui se souvient aussi d'avoir entendu "des horreurs sur [leur] mère […] des choses très douloureuses". Un sentiment partagé par Joy qui a évoqué leur promesse non tenue de garder contact : "ils nous ont dit 'on sera toujours là pour vous' et quand ils sont partis de Saint-Barth, on n'a plus eu de nouvelles".

Vidéo. Découvrez le portrait de Laeticia Hallyday

De quoi pousser Audrey-Crespo Mara à les interroger, sur leurs relations avec Laura et David, du vivant de Johnny. Et selon Jade et Joy, elles n'étaient déjà pas vraiment au beau fixe. "C'est surtout notre mère qui a essayé de rapprocher cette famille qui était décomposée", a commencé Jade. Malgré les Noël et les vacances passés ensemble à une époque, celle-ci a partagé son impression qu'ils n'étaient pas "sincères". La faute selon elle à une tendance de Johnny à faire passer ses deux petites filles avant ses enfants aînés. "Quand il était malade, notre père passait beaucoup de temps avec nous, car il se sentait bien", a décrit Jade, qui a laissé entendre que le lien de Johnny avec Laura et David était sans commune mesure avec le leur. "Je crois que ça a créé un peu de jalousie, de tension", a même ajouté Joy.

Les deux interviewées sont aussi revenues sur le harcèlement dont elles sont victimes, notamment sur les réseaux sociaux. Si elles ont révélé être traitées de "bol de riz" ou encore de "prostituée asiatique", elles ont aussi fait état de menaces de mort. Des messages qui les blessent mais dont elles ont appris à se prémunir : "nos parents nous ont éduquées à ignorer".

Un principe qu'elles vont malheureusement encore devoir appliquer. En effet, durant la diffusion de l'interview, X (anciennement Twitter), s'est emballé. Beaucoup d'internautes ont jugé que les deux sœurs n'avaient fait que porter le discours de leur mère, telles des marionnettes. De quoi réveiller leur colère contre Laeticia, à qui ils ont reproché de se servir de ses filles pour faire la promotion de l'exposition sur Johnny, qui se tiendra dès le 22 décembre à Paris Expo.

D'autres en revanche, ont volé au secours des filles, qu'ils ont trouvées entre autres polies, matures, agréables et touchantes.