Publicité

Sept à Huit - "C'est un sorcier le gars", "Quel blaireau !", "Certaines personnes sont si naïves", "Il s'arrêtera jamais" : le cas de Valentin, arnaqueur de Tinder, fait halluciner les internautes

Il s'appelle Valentin, et à seulement 24 ans, il a arnaqué des centaines de personnes, dont des dizaines de jeunes femmes. Son terrain d'arnaque préféré ? l'application de rencontre Tinder. Ce dimanche 3 décembre 2023, sur TF1, le magazine "Sept à Huit" a consacré un reportage sur cette affaire hors du commun...

Sept à Huit : le cas de Valentin, l'arnaqueur de Tinder, fait halluciner les internautes

En février 2022, Netflix faisait sensation avec un documentaire édifiant, "L'Arnaqueur de Tinder". L'incroyable histoire de Simon Leviev, mythomane mais surtout escroc qui a soutiré des millions de dollars à des femmes rencontrées sur des applications de rencontre. La France aussi a droit à son "arnacoeur" qui joue avec les sentiments pour voler ses victimes. Ce dimanche 3 décembre, le magazine de TF1, "Sept à Huit", présenté par Harry Roselmack, a mis en lumière cette sombre affaire.

Vidéo. Découvrez la minute d'Harry Roselmack

L'escroc tricolore se prénomme Valentin, et est âgé de 24 ans. À 19 ans, son chemin dérive lorsqu'il est condamné à des travaux d'intérêt général pour escroquerie et abus de confiance. Décrit par une amie comme "mythomane", Valentin ne va pas s'arrêter là. Sans emploi, il erre sur différents sites de rencontre à la recherche de ses victimes. Au total, le jeune homme a arnaqué près de 300 personnes, la majorité d'entre elles étant des jeunes femmes rencontrées sur Internet...

Un arnaqueur qui ne s'arrête jamais

Sur Tinder, Valentin se présente comme un jeune homme bon sous tous rapports, commercial de profession, look soigné et allure de Don Juan. Au fil de ses discussions avec lui, ses victimes tombent sous le charme. Mais c'est lors de la rencontre physique que les choses dérapent systématiquement, comme en témoignent certaines victimes devant les caméras de Sept à Huit.

Emma rencontre Valentin en octobre 2021. Après plusieurs échanges sur Tinder, les deux jeunes gens conviennent d'un rendez-vous chez Emma. La journée se déroule sans encombre, jusqu'au moment où Valentin met son arnaque à exécution. Il demande à Emma de lui avancer le prix d'un billet de train, prend note du rib de la jeune femme afin de lui rembourser la somme plus tard, puis, avec un habile tour de passe-passe, parvient à dérober la carte bancaire de la jeune femme. Quelques heures plus tard, une fois rentré chez lui, Valentin annonce à Emma qu'il vient de lui virer la somme de 900 euros par erreur. En réalité grâce à sa carte bancaire et à son rib, il a pu effectuer un virement depuis le livret A d’Emma. Ne se doutant de rien, la jeune femme effectue à son tour un virement de 900 euros pour rendre cet argent qu'elle pense appartenir à Valentin. Le piège se referme sur elle. Trois jours plus tard, Emma réalise qu’elle s’est fait escroquer.

C'est plus ou moins le même procédé dont a été victime Caroline, une préparatrice en pharmacie de 24 ans, qui s'est quant à elle fait dérober 2800 euros par Valentin. À cette période, et alors que la liste des victimes s'allonge au fil des années, les forces de l'ordre peinent à retrouver l'arnaqueur. Sur X, de nombreux internautes ont d'abord halluciné face à l'attitude des victimes de Valentin. Pour beaucoup, ce genre d'arnaques aux sentiments est suffisamment connu pour que l'on tombe dedans. Certains tiennent d'ailleurs à rappeler les risques que les sites de rencontre peuvent comporter.

Avec l'argent qu'il dérobe à ces victimes, Valentin mène la grande vie pendant plusieurs années, dans l'impunité la plus totale. Jusqu'au 31 mars 2022, où il est arrêté et placé en détention provisoire. Son avocat parle alors d’un "homme perdu et isolé". Mais depuis la prison où il est incarcéré... Valentin continue d'arnaquer des jeunes femmes sur Internet. Suzie, 19 ans au moment des faits, en fait les frais et perd 5000 euros au total. Cette fois, les internautes ont crié au scandale. Car, rappelons-le, l'arnaqueur dans cette histoire n'est autre que Valentin, et ses victimes ne devraient pas porter la responsabilité de la malveillance du jeune homme...

En septembre 2023, Valentin a été condamné à 5 ans de prison, dont un an avec sursis. À mi-peine, dans quelques mois, il pourrait bien être remis en liberté, comme l'expliquent les équipes de "Sept à Huit. En attendant, depuis sa cellule, il continue d'affirmer sa volonté de rembourser ses victimes...

Ce contenu pourrait également vous intéresser.