La sensation de soif et des urines foncées, deux symptômes méconnus du cancer du pancréas

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Handsome senior man drinking a fresh glass of water at home
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Des scientifiques ont répertorié 22 symptômes du cancer du pancréas, dont deux étaient jusque-là très peu documentés.

Le cancer du pancréas est une maladie difficile à détecter et agressive. Les chances de survie à 5 ans varient de 5% pour les cancers non opérables, à 30% lorsque la tumeur peut être opérée lors du diagnostic. D’où l’importance de connaître les symptômes. Des chercheurs de l'Université d'Oxford ont publié dans le British Journal of General Practice un tableau clinique complet du cancer du pancréas.

L’équipe du Dr Weiqi Liao a examiné les données de 24 236 patients diagnostiqués en Angleterre entre 2000 et 2017, à partir de la base de données électronique QResearch. Elle a comparé les différents symptômes, avant et après le diagnostic du cancer du pancréas, aux données d'autres patients sans cancer.

Des symptômes de la maladie un an avant le diagnostic

Deux symptômes ont attiré l’attention des scientifiques : la sensation de soif et les urines foncées. Très peu documentés, ils sont pourtant facilement identifiables. Les 20 autres symptômes sont :

  • le jaunissement de la peau ;

  • les saignements dans l'estomac ou l'intestin ;

  • les problèmes de déglutition ;

  • la diarrhée ;

  • un changement dans les habitudes intestinales ;

  • des vomissements ;

  • des indigestions ;

  • une "masse" ou un gonflement abdominal ;

  • des douleurs abdominales ;

  • la perte de poids ;

  • la constipation ;

  • la présence de graisse dans les selles ;

  • des nausées ;

  • des flatulences ;

  • des brûlures d'estomac ;

  • la fièvre ;

  • la fatigue ;

  • la perte d'appétit ;

  • des démangeaisons ;

  • des maux de dos.

La plupart de ces symptômes ne sont pas spécifiques au cancer du pancréas et peuvent être associés à d'autres affections bénignes. Cependant, les chercheurs ont observé l’apparition de plusieurs d’entre eux un an avant le diagnostic de leur cancer.

VIDÉO - Dr Christian Recchia : "Le cancer du côlon est le plus répandu, tous sexes confondus. Il est pourtant simple de l'éviter"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles