"Je me sens libérée" : Fanny Agostini réagit à la plainte classée sans suite contre Jean-Jacques Bourdin

En février 2022, la femme qui a accusé le journaliste de RMC et BFMTV, Jean-Jacques Bourdin, de tentative d’agression sexuelle avait décidé de révéler son identité : il s’agissait de Fanny Agostini, l’ancienne présentatrice de Thalassa. Suite à ces accusations, l’animateur vedette du groupe Altice avait nié les faits et avait été écarté de l’antenne. Dans sa version, les faits remontent à 2013, au moment où elle participait à l’Open de pétanque de Calvi, en Corse. Un événement où était aussi convié Jean-Jacques Bourdin. Le vendredi 8 avril 2022, le journaliste a annoncé que l’enquête a été classée sans suite. "J’ai toujours fermement contesté les faits qui m’étaient reprochés", rappelle dans son communiqué Jean-Jacques Bourdin. De son côté, Me Laure Heinich, avocate de Fanny Agostiniavait déclaré que ce classement "n’est pas une surprise puisque la plainte était effectivement prescrite", regrettant ensuite n’avoir été avisée "d’aucun acte d’enquête, ni par les policiers ni par le parquet". Ce vendredi 20 mai, dans une interview accordée à TV Mag, Fanny Agostini, qui a été victime d'un accident de montgolfière, s’est exprimé sur ce sujet.

Une décision sans surprise. "Elle était sans surprise parce que je savais dès le départ que mon cas était prescrit", explique Fanny Agostini dans les colonnes de TV Mag, ce vendredi 20 mai 2022. "Je sais aussi pourquoi j’ai entrepris cette démarche pour moi-même et d’autres femmes. Même si l’affaire est classée, un dossier est constitué et je ne (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles