Publicité

Selon ce chercheur, les sportifs vont de moins en moins battre de records !

Un record est le nom donné à une performance surpassant toutes les autres ; il a été emprunté à la fin du XIXe siècle au mot anglais record, désignant un enregistrement ou un document écrit dans le but de conserver un témoignage. Le terme anglais a lui-même été inspiré de l’ancien français "recorder" : "se souvenir de", en usage jusqu’au XVIIIe siècle.

À en croire le physiologiste Jean-François Toussaint, les sportifs vont de moins en moins battre de records après 2027. Ce chercheur français prévoit qu’en 2027, la moitié des disciplines ne pourront plus enregistrer de nouveaux records. Un phénomène progressif, mais semble-t-il irrévocable. Alors qu’aux J.O. de 1972, à Munich, les 195 épreuves au programme voyaient leurs records battus, elles n’étaient plus que 20 durant les derniers Jeux de Tokyo, en 2021 ! Une conséquence des limites physiologiques du corps humain et ce, malgré les progrès techniques réalisés en termes de nutrition, d’entraînement et d’équipements. En 2060, ce serait même 99,95 % des records qui deviendraient indépassables. Pour continuer à marquer une progression, il faudrait alors mesurer les coups d’éclat encore plus précisément, aux dix millièmes de seconde, ou se focaliser sur les exploits de sportifs âgés pour lesquels une marge de progression existe encore. Malheureusement, la perspective de ce mur de performances imbattables peut aussi favoriser le développement de méthodes de dopage toujours plus sophistiquées et indétectables (thérapie génique), ou, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le fabuleux destin de Marie Marvingt, championne sportive et pionnière de l’aviation
IPTV : que risque-t-on à utiliser un service de streaming illégal ?
Les jeux olympiques réunissent-ils plus de monde que la coupe du monde de football ?
Islam : est-il autorisé de divorcer durant le mois du ramadan ?
8 mars : pourquoi la journée de la femme n'existe pas