Seine-Saint-Denis: une jeune femme tuée, trois personnes en garde à vue

F.B.
·1 min de lecture

Dimanche soir, vers 22h30, à la suite d'une altercation entre plusieurs personnes, la victime a été poignardée au niveau du thorax et de l'abdomen à Gagny. Une enquête a été ouverte.

Une jeune femme de 23 ans est morte des suites de ses blessures à coups de couteau dimanche soir à Gagny (Seine-Saint-Denis) et trois personnes ont été placées en garde à vue, a appris l'Agence France-Prese (AFP) ce lundi de sources concordantes.

Dimanche soir, vers 22h30, à la suite d'une altercation entre plusieurs personnes, la victime a été poignardée au niveau du thorax et de l'abdomen, selon une source policière.

L'altercation a éclaté après "un échange de moto-cross", a expliqué une source policière. "Se sentant lésées" par cet échange, quatre personnes, originaires du département de l'Essonne, s'étaient rendues devant le pavillon de Gagny, occupé par un couple et son fils, "dans le but de récupérer leur propre deux-roues", a ajouté cette source.

Le frère de la victime interpellé

Parmi elles, la jeune femme qui a été poignardée par l'un des trois occupants du pavillon. Elle est décédée à la suite de ses blessures, dans la nuit de dimanche à lundi à l'hôpital de Montfermeil.

Trois personnes âgées de 45 ans, 43 ans et 17 ans, ont été placées en garde à vue, a indiqué à l'AFP le parquet de Bobigny sans autre précision. L'une des personnes interpellées est le frère de la victime, selon une seconde source policière.

L'enquête a été confiée à la police judiciaire de Seine-Saint-Denis.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :