Publicité

Section de recherches (TF1) : "J’avais des bleus partout !"... Fabienne Carat revient sur le tournage mouvementé à La Réunion

La fine équipe de Section de recherches est de retour ! Quel est le point de départ ?

Fabienne Carat : Martin (Xavier Deluc), Ariel (Élise Tielrooy), Lucas (Franck Sémonin) et Jeanne, mon personnage, se retrouvent pour un séjour à La Réunion. Mais un meurtre va les replonger, malgré eux, dans l’univers de la gendarmerie.

Où en est-elle, côté privé ?

Lucas est entré dans sa vie après que Jeanne ait eu son enfant seule. Ayant pas mal morflé par le passé, elle reste sur la défensive. Lucas lui reproche notamment de ne pas lui laisser une place assez importante dans son existence.

À lire également

"Ça a empêché des choses" : Fabienne Carat, comment son rôle dans Plus Belle la Vie a freiné sa carrière (VIDEO)

Il s’est passé très peu de temps entre le final de la série et ce retour…

Je n’ai pas du tout eu la sensation que ça s’était arrêté. Quand on a tourné l’épisode qui était censé clore la fiction, j’étais enceinte jusqu’au cou. En décembre 2021, j’ai accouché, et je reprenais à peine mes esprits quand on m’a dit : « On recommence ! » Cette nouvelle m’a fait très plaisir, mais je n’étais pas surprise. En fiction, un arrêt n’est pas forcément définitif. Surtout quand il y a un amour du public pour un programme qui fonctionne et qui existe depuis longtemps. Les chaînes essaient de prendre les meilleures décisions, mais elles ont l’intelligence de revenir dessus, parfois. Donc on continue, sous forme de soirées spéciales. C’est notre nouveau format, ce qui est logique puisque Martin est désormais à la retraite.

Quels souvenirs gardez-vous du tournage à La Réunion ?

On a vraiment vécu des choses très contrastées. Pour toutes les séquences dans les hauteurs, il faisait très froid, avec un mélange de vent, de pluie et d’humidité. Ce n’était pas dingue ! En revanche, les tournages sur la plage, c’était le paradis sur Terre.

Il y a aussi cette scène où vous êtes emportée dans un cours d’eau, avec Franck Sémonin…

Ce n’était pas simple ! J’ai eu une doublure cascade, qui a seulement fait un saut à ma place. Après, Abel Ferry, le réalisateur, avait tout bien préparé. On était encadrés par des profe...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi