Publicité

Ces secrets cachés derrière les codes des plaques d’immatriculation

Les plaques d'immatriculation existent depuis 1892 en France, année de leur instauration dans le parc de la Tête d’Or, à Lyon. Progressivement, elles se sont déployées à d’autres villes de l’Hexagone, puis au pays tout entier. Elles ont depuis beaucoup évolué dans leur format, leurs dimensions, leurs couleurs et leurs caractères. Le système actuel a été mis en place en 2009 avec la transition entre le système FNI (Fichier National des Immatriculations, 123 ABC 45) vers le système SIV (Système d'Immatriculation des Véhicules, AB-123-CD). Voilà pour la série principale, utilisée aujourd’hui pour les véhicules de tourisme, les utilitaires, les poids lourds, les motos, remorques, et engins de chantier notamment. Mais il existe plusieurs plaques spéciales dans le système français, dont voici les principales.

Plaques diplomatiques

Caractères orange sur fond vert, ces plaques sont attribuées aux véhicules utilisés par les membres du corps diplomatique étranger en France. Elles portent une combinaison spéciale de lettres (CD, K ou CMD), indiquant en premier le pays d'origine par ordre alphabétique. Exemple :

  • 5 CD 75: véhicule rattaché à l’ambassade d’Allemagne (5), utilisé par un personnel diplomatique (CD pour corps diplomatique), immatriculé à Paris

  • 16 K 75: véhicule rattaché à l’ambassade du Brésil, utilisé par un personnel non diplomatique (personnel de l’ambassade, services techniques et généraux notamment), immatriculé à Paris

  • 102 CMD 1: c’est la voiture officielle de l’ambassadeur...Lire la suite sur Autoplus