Un SDF brûle des conteneurs pour passer l’hiver en prison

·1 min de lecture
Beggar Hiding Face While Sitting On Sidewalk By Building
Beggar Hiding Face While Sitting On Sidewalk By Building

Inquiet de passer l’hiver dehors, un SDF de 47 ans a décidé de brûler des conteneurs en plein centre-ville de Valence afin d’aller en prison.

Samuel Bonnet a essayé de trouver une solution : “J’ai appelé le 115 pour trouver un logement. Ils n’avaient pas de place. Il n’y a jamais de place” a-t-il lancé, amer, au tribunal correctionnel de Valence le mardi 3 novembre. “Du coup, j’ai mis le feu pour retourner en prison”, conclue-t-il, fataliste.

Le SDF sortait de prison en juin dernier quand il a obtenu un logement et un travail de maçon précise Le Dauphiné. Malheureusement, il n’a pu, selon sa défense, poursuivre ses chantiers, à cause de ses crises épileptiques et d’un accident de moto qui lui fait très mal au dos. Privé de travail, il a du abandonner son logement pour la rue.

“Un appel à l’aide”

Avec le concours d’une assistante sociale, il a bien entrepris des démarches pour obtenir un nouveau logement mais le processus est long et devant le froid qui gagnait le sillon rhodanien, il a décidé de perpétrer un délit. “C’est un appel à l’aide,” selon son avocate mais on ne peut pas “espérer la prison comme unique toit. C’est terrible”, rétorque la présidente.

“Bien sûr que je voudrais une vie normale. Mais il faut que je fasse une reconversion professionnelle, je dois pouvoir faire autre chose que le maçon”, se justifie le prévenu. Condamné à six mois ferme, Samuel Bonnet va passer, comme il l’a souhaité, l’hiver derrière les barreaux.

Ce contenu peut également vous intéresser :