Publicité

Des scientifiques estiment que les grands requins blancs pourraient bientôt arriver dans La Manche

De grands requins blancs au large des plages du Nord? Si l'hypothèse paraît saugrenue, elle pourrait devenir réalité dans un futur relativement proche, selon des scientifiques. D'après une étude menée par l'organisme Ocearch, qui collecte des données sur l'océan, l'animal star du film Les "Dents de la mer" pourrait migrer depuis les côtes méditerranéennes jusqu'à La Manche, en raison du réchauffement climatique.

Des puces placées sur les requins

Les chercheurs de l'institut ont équipé des requins de puces GPS, dont le trajet est visible en temps réel sur leur site. Les données collectées ont permis d'établir que les grands requins blancs, mesurant 4,6 m de long en moyenne, se rendent désormais de plus en plus souvent dans les mers du nord.

Ces dernières années, les requins sont ainsi devenus familiers des côtes de la Nouvelle-Angleterre, au nord-est des États-Unis. Avant les années 1970, quasiment aucun requin ne fréquentait pourtant les eaux situées au nord de Boston, dans le Massachusetts. Et le phénomène devrait s'étendre.

"Nous pensons que (les requins) devraient aller au-delà de Brest (Finistère) et passer (du comté) des Cornouailles (en Grande-Bretagne)", assure au Times Chris Fischer, scientifique et fondateur de l'organisme.

Les phoques toujours plus au nord

En cause, le réchauffement climatique qui pousse les phoques à migrer de plus en plus au nord, selon les scientifiques. À la recherche de nourriture, les requins blancs suivent eux aussi la trajectoire, les phoques faisant partie d'un de leurs aliments préférés. D'autant que ces derniers sont désormais protégés par des lois fédérales.

Selon Chris Fischer, d'autres types d'espèces de grands requins ont déjà été observées par son organisme de recherche dans des eaux situées de plus en plus au nord.

Les scientifiques issus de l'organisme Ocearch prévoient de se rendre en Grande-Bretagne l'été prochain afin de peut-être constater formellement la présence de grands requins blancs dans La Manche.

Des experts attendus sur place l'été prochain

Un autre expert, le biologiste marin Gregory Skomal, se montre de son côté circonspect quant à la présence de grands requins blancs au large de la Grande-Bretagne.

"Il n'y a aucun requin blanc dont la présence n'ait jamais été documentée au-delà des Cornouailles", déclare-t-il, tout en ajoutant "qu'ils devraient être là, mais qu'il n'y sont pas et que (les chercheurs) ne savent pas pourquoi".

Les grands requins blancs sont habituellement observés au large de l'Afrique du Sud, de la Californie ou de la Nouvelle-Zélande. Ils sont connus pour parcourir des distances importantes pour obtenir de la nourriture.

Article original publié sur BFMTV.com