Publicité

Les scientifiques ont découvert un effet inattendu du Covid long sur le cerveau

Dans une nouvelle étude publiée dans le New England Journal of Medicine, les chercheurs de l'Imperial college de Londres (Grande-Bretagne) montrent que, quatre ans après le début de la pandémie de Covid, le virus continue d'avoir des effets à long terme sur les personnes infectées. Cette vaste étude, menée sur plus de 800 000 personnes, montre qu'il est fréquent que les personnes atteintes de covid long souffrent d'une mauvaise mémoire, et ont des difficultés à se concentrer.

Une perte de 6 points de QI

"Nous nous attendions à constater des déficits cognitifs chez les personnes gravement malades, qui ont été en soins intensifs. Mais nous avons été assez surpris de constater des troubles cognitifs chez les personnes vivant avec un Covid long" souligne le Pr Adam Hmpshire, professeur de neurosciences réparatrices à l'Imperial College de Londres, et principal auteur de l'étude. Les différents tests cognitifs réalisés en ligne par les participants à cette étude ont montré que les personnes qui ont eu le Covid mais n'ont plus de symptômes présentaient un déficit cognitif équivalent à 3 points de QI par rapport à celles qui n'ont jamais été infectées. Et les personnes qui souffrent d'un Covid long (c'est-à-dire de symptômes qui ont duré plus de 12 semaines) ont subi une perte de QI équivalente à 6 points.

Il est possible de "récupérer" des points de QI

Toutefois, les chercheurs affirment que lorsque les symptômes du covid long finissent (...)

Lire la suite sur Top Santé

Alice Nicolas : Une guide spirituelle au service de l’accompagnement
Légumes surgelés : comment bien les choisir et les cuire ?
Cancer du sein triple négatif : un laboratoire alerte sur les symptômes
Les 4 meilleures boissons chaudes (autres que le thé et le café) selon une nutritionniste
Pour prendre soin de ses os, un chercheur conseille 3 aliments (autres que des produits laitiers)