Publicité

Scandale à l'Assemblée nationale : une séance interrompue après un grave incident

L'hémicycle de l'Assemblée nationale fut le théâtre d'un grave incident ayant entraîné une interruption temporaire du travail parlementaire jeudi 3 octobre 2022. Comme l'a rapporté BFMTV, un député noir de La France Insoumise aurait été victime de racisme de la part d'un autre député du Rassemblement national. Alors qu'il était en train d'évoquer la situation des migrants bloqués sur un bateau en Méditerranée, le député LFI Carlos Martens Bilongo a été interpellé par le député RN Grégoire de Fournas. Ce dernier a crié dans l'hémicycle la phrase suivante : "Qu'il retourne en Afrique !". Une petite phrase qui a provoqué un énorme scandale au sein de l'Assemblée nationale. Devant l'immense cacophonie qui s'en est suivie, la présidente du Parlement, Yaël Braun-Pivet, a pris la décision de suspendre temporairement la séance parlementaire en cours.

De son côté, le bureau politique de l'Assemblée nationale va se réunir vendredi à 14h30 pour "se prononcer sur une éventuelle sanction" concernant le député RN Grégoire de Fournas, élu dans la 5ème circonscription de Gironde lors des dernières élections législatives de 2022. Suite à cet incident, la Première ministre, Elisabeth Borne, a déclaré que : "Le racisme n'a pas sa place dans notre démocratie", tout en appelant à des sanctions contre le député incriminé. De leur côté, les députés de la majorité présidentielle refusent de siéger au sein du Parlement, tant que l'auteur (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Vladimir Poutine glacial : ce qu'Alain Ducasse lui a dit pour le détendre en plein dîner avec Emmanuel Macron
"Es-tu cap à cet instant..." : ce chuchotement osé de Nicolas Sarkozy à Carla Bruni à leur première rencontre
Vladimir Poutine gravement malade ? Ces signes troublants qui inquiètent jusqu'au Kremlin
Aurore Bergé maman pour la première fois : elle révèle le sexe et le prénom du bébé
Lula : qui est sa femme Janja de 21 ans sa cadette ?