Cette scène de "Loki" confirme la bisexualité de son héros

·2 min de lecture
Loki, joué par Tom Hiddleston, dans la série Marvel diffusée sur Disney+ (Photo: Marvel Studios)
Loki, joué par Tom Hiddleston, dans la série Marvel diffusée sur Disney+ (Photo: Marvel Studios)

SÉRIES - Il n’en fallait pas moins pour attiser la curiosité des fans de l’univers Marvel. Lors de la diffusion de “Lamentis” ce 23 juin, l’épisode 3 de la série “Loki” sur Disney +, les rumeurs autour du héros joué par l’acteur Tom Hiddleston ont été dissipées.

En confirmant être bisexuel, le personnage principal vient confirmer l’orientation sexuelle qui lui était donnée dans les comics.

Alors qu’il apparaît en tant que “queer” dans les bandes dessinées, les équipes Marvel n’étaient pas pressées de révéler à l’écran ce détail sur son orientation sexuelle. En effet, les films de la franchise n’ont jamais comporté de personnages appartenant explicitement à la communauté LGBTQ+, excepté dans “Avengers : Endgame” avec un rôle secondaire joué par Joe Russo.

“Un petit pas” pour faire avancer les choses

Dans l’épisode en question, Loki, qui s’adresse à une autre version de lui-même nommée Lady Loki, désormais connue sous le nom de Sylvie, révèle au détour d’une conversation qu’il n’est pas hétérosexuel. Alors qu’elle lui demande s’il est intéressé par “des princesses en devenir ou un autre prince”, le frère de Thor répond en souriant : “Un peu des deux, je pense que c’est votre cas aussi”.

Après cette annonce, la réalisatrice de la série, Kate Herron, s’est exprimée sur Twitter en rappelant l’importance d’affirmer l’orientation sexuelle du personnage.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

“Dès que j’ai rejoint la série ‘Loki’, ce héro ...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles