Publicité

Tout savoir sur Parcoursup quand on vit à l’étranger

Les procédures sur Parcoursup, c’est parti ! Et ce, même si vous habitez à l’étranger.

Les étapes pour s’inscrire sur Parcoursup

Voici le principal à retenir concernant les inscriptions :

  • S’informer : avant de vous précipiter dans les choix de formation, il est préférable de bien se renseigner. Pour ce faire, un moteur de recherche vous permet de visualiser toutes les formations accessibles via Parcoursup.

  • Créer un compte : ensuite, si vous n’en avez pas encore, il faut vous créer un compte Parcoursup. Si vous êtes inscrit dans un établissement français à l’étranger, vous avez un identifiant national étudiant (numéro INE), à retrouver sur votre certificat de scolarité, un bulletin ou encore auprès de votre lycée. Si vous n’en avez pas, cochez la case “Je n’ai pas d’INE”.

  • Formuler ses vœux : vous avez jusqu’au 14 mars pour saisir vos vœux. Vous pouvez en formuler jusqu’à 10. Inutile de les classer par ordre de préférence : vous recevrez une décision pour chacun d’entre eux et pourrez choisir ensuite. N’hésitez pas à diversifier les formations et, surtout, évitez de ne formuler qu’un seul vœu !

Si vous rencontrez un problème lors de la procédure ou si vous avez des questions, vous pouvez contacter le 0 800 400 070 du lundi au vendredi de 10 heures à 16 heures.

Quelles bourses pour m’aider dans mon projet d’études en France ?

Peut-être décidez-vous de venir seul en France pour vos études, tandis que vos parents expatriés restent à l’étranger. Il peut être difficile de financer ce genre de projet. Pour vous aider, on répertorie quelques bourses auxquelles vous pourriez être éligible :

  • La bourse sur critères sociaux du Crous : cette bourse est ouverte à tous les étudiants. Si vous êtes de nationalité française, voici les conditions pour y accéder selon le site de l’administration Service public : avoir moins de 28 ans au 1er septembre de l’année universitaire, être inscrit.e en formation initiale en France ou dans un autre pays de l’Union européenne, suivre à plein temps une formation éligible à la bourse, avoir un bac français (ou un titre/diplôme admis en équivalence). Si vous n’avez pas la nationalité française, d’autres conditions s’ajoutent. La demande pour l’année scolaire à venir se fait généralement en mars.

  • Les bourses des ambassades : certaines ambassades de France à l’étranger proposent aussi des bourses pour les locaux qui souhaitent faire des études en France, comme l’ambassade de France au Cambodge. Souvent, il est requis d’avoir la nationalité du pays en question, ici cambodgienne. Informez-vous auprès de l’ambassade de France de votre pays d’expatriation !

  • Les bourses des établissements : certains établissements proposent directement des bourses aux étudiants intégrant leur formation. Pour en savoir plus, renseignez-vous auprès de l’établissement souhaité.

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :