Publicité

Savoie : près d'une cinquantaine d'enfants belges victimes d'une "probable" intoxication

47 enfants et 10 adultes belges participant à une classe de neige ont été pris de vomissements dans la nuit de lundi à mardi. Trois d'entre eux ont même été hospitalisés. L'ARS mène actuellement des investigations pour déterminer l'origine de ce qui semble être une intoxication.

Près d'une cinquantaine d'enfants belges et une dizaine d'adultes ont été pris de vomissements dans la nuit du lundi 15 au mardi 16 janvier à Saint-Nicolas-La-Chapelle en Savoie, a appris BFMTV auprès de l'ARS Auvergne-Rhône-Alpes, confirmant une information de France Bleu.

"L'ARS investigue actuellement une situation probable de toxi-infection collective au sein d’un groupe d’enfants venus de Belgique, actuellement hébergés dans un centre de vacances en Savoie", a indiqué l'agence régionale de santé.

Deux enfants et un adulte brièvement hospitalisés

Selon nos confrères de France Bleu, le groupe d'enfants et leurs accompagnants - originaires de Charleroi en Belgique - participaient à une classe de neige.

"Dans ce groupe constitué de 225 personnes [...] 47 enfants et 10 adultes ont présenté des vomissements", précise l'ARS, "parmi eux, 2 enfants et 1 adulte ont été hospitalisés pour déshydratation".

L'agence régionale de santé précise que ces mêmes personnes "ont désormais quitté l’hôpital" et que leur état de santé n'est pas préoccupant.

Des analyses en cours

Si tous les participants poursuivent désormais leur séjour en France, l'ARS précise que des investigations - menées en lien avec la direction départementale de la protection des populations - sont actuellement en cours.

"La DDPP effectuera demain le prélèvement des différents aliments et plats consommés par le groupe" et "le service environnement santé de l’ARS effectue par ailleurs une vérification du réseau d’eau potable distribuée dans le lieu d’hébergement", à savoir le centre des balcons du Mont-Blanc.

"Les résultats des différentes analyses seront connus dans les prochains jours", conclut l'agence régionale de santé.

Interrogé par France Bleu, le président de l'entreprise gestionnaire du centre d'hébergement indique qu'il "assumera les responsabilités" si l'intoxication provient de son établissement.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Les huîtres du Bassin d'Arcachon interdites à la vente après des intoxications