Publicité

Savoie : 900 poules pondeuses provoquent un conflit de voisinage

Une éleveuse de poules a été mise en demeure par sa voisine, qui assure que le bruit causé par les gallinacés l’a rendue malade. Le village se mobilise.

Un élevage de poules pondeuses. (Image d'illustration) - Credit:ANDBZ / ANDBZ/ABACA

Neuf cents poules pondeuses qui caquettent du lever au coucher du soleil, c'en était trop pour Jacqueline. Il y a deux ans, cette propriétaire d'une résidence secondaire dans le village de Saint-Ours (Savoie) a vu arriver une nouvelle voisine, comme elle le raconte à France 3 Auvergne-Rhône-Alpes. Sandrine est venue installer son exploitation de gallinacés à 50 mètres de la maison de Jacqueline. Très vite, le bruit des volailles est devenu insupportable pour cette dernière. Si bien qu'elle a fini par prendre une avocate, qui s'est chargée de donner à Sandrine un mois pour faire cesser les nuisances sonores.

« Au printemps et pendant l'été, les poules caquetaient de 7 à 14 heures, s'arrêtaient un peu et recommençaient de 16 heures au coucher du soleil », raconte Jacqueline. Celle-ci, installée dans le village depuis presque 30 ans, assure que le bruit l'a rendue malade et qu'elle est désormais « sous médicaments ». Après avoir tenté d'en parler à sa voisine, ne se sentant « pas écoutée », elle a donc « décidé de prendre un avocat ».

À LIRE AUSSI Assemblée nationale : et maintenant, les cris d'animaux !

Un rassemblement de 200 personnes devant l'exploitation

De son côté, l'agricultrice assure être prise de court par le tour que prend le conflit. « On en a discuté calmement afin de savoir si j'avais des solutions à apporter », raconte Sandrine. « J'ai essayé de calfeutrer les fenêtres pour que ce soit un peu plus sombre car la lumière excite un peu les poules [...] Lire la suite

VIDÉO - Côte d'Ivoire : le boom des fermes d'escargots géants