Publicité

Le saviez-vous : vos skis laissent peut-être des polluants éternels sur les pistes

Certains skieurs pourrissent littéralement la neige pour des centaines d'années. Selon une nouvelle étude, la cire pour skis contient des polluants éternels qui se répandent sur les pistes et y restent pour de bon. À chaque glissade, ce sont donc des particules chimiques et potentiellement perturbatrices pour l'environnement qui s'immiscent dans la neige, puis dans le sol, et les cours d'eau.

Les chercheurs de l'Institut James Hutton d'Aberdeen (États-Unis) et de l'Université de Graz en Autriche qui ont publié ces travaux dans la revue Environnemental Science ont commencé par analyser des échantillons de neige déposée au sol dans plusieurs pistes et spots de glisse de stations de ski autrichiennes. Ils ont évalué les niveaux d'une trentaine de PFAS (substances per- et polyfluoroalkylées) contenues dans ces échantillons, et ont comparé le profil de ces produits chimiques à la composition des cires pour ski achetée dans le commerce, dans lesquelles on trouve du fluor. La moitié de ces polluants, dits "éternels" ou "persistants" car il leur faudrait des centaines d'années pour se décomposer, ont été retrouvés dans la neige sur laquelle des skieurs sont passés. Tout comme ceux que l'on retrouve dans les poêles anti-adhésives, les mousses anti-incendie, ou les tissus imperméables, ces produits sont conçus pour ne pas se dégrader, et c'est là tout le problème.

De quoi confirmer les inquiétudes sur la pollution générée par les skieurs et les autres adeptes de sport de glisse. Car des (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Quels sont les plus grands lacs du monde ?
Pourquoi les feuilles jaunissent-elles ?
Le plus grand récif corallien en eau profonde connu découvert aux Etats-Unis
Cette bibliothèque remplace les livres par des vêtements
Découvrez les pays où il va beaucoup moins pleuvoir à l’avenir