Publicité

Le saviez-vous ? Ces drôles d'ingrédients sont interdits dans l'avion !

Depuis 2006, les liquides de plus de 100 ml sont interdits à bord de l’appareil pour éviter le risque d’une attaque terroriste. Les shampoings et les crèmes doivent donc être en format voyage ou achetés au duty free si l’on veut éviter d’avoir des problèmes au contrôle de sécurité de l’aéroport. Mais qu’en est-il de la nourriture ? Et bien, certains produits sont également interdits à bord de l'appareil. C'est le cas de la pâte à tartiner choco-noisette ou de l’huile de coco de plus de 100 ml.

Certains ont déjà fait l'erreur. En mars dernier, un passager s’est fait confisquer son port de beurre de cacahuètes par l’Administration américaine de la sécurité des transports (TSA), rapporte The New York Times. L’autorité considère en effet que le peanut butter est un liquide, et donc qu’il est soumis aux mêmes règles que les produits de beauté et les aérosols.

Est-ce vraiment le cas ? Pour y répondre, il faut se replonger dans les ouvrages de physique. Un article de The Conversation, repéré par Korii, l’a fait pour nous. Commençons par le commencement : les fluides. On parle de fluide lorsque l’on évoque “tout matériau qui s'écoule en continu lorsqu'une force de cisaillement est appliquée”, définissent les auteurs. L’air et l’eau en sont des exemples. Il existe deux types de fluides. D’abord, les newtoniens appelés ainsi en hommage à Newton. Ils ne changent pas de viscosité lorsqu’on leur impose une contrainte mécanique, comme le fait de les remuer par exemple. Ensuite, on retrouve (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite