Publicité

“Je suis dans une sauce parce que je suis allée chez Magali Berdah” : Maïssane (Les Cinquante) prend une décision radicale suite au harcèlement sur les réseaux sociaux

il y a quelques jours, Maïssane, vue dans Les Cinquante, s'est rendue chez Magali Berdah. Jusqu'ici rien de transcendant, sauf que l'ex d'Emine en a pris pour son grade de la part de ses abonnés après cette visite qu'ils ont jugée de trop. Sur Snapchat, la candidate de télé-réalité a décidé de prendre la parole afin de faire taire les mauvaises langues. Elle débutait ainsi sa mise au point : "Mes gens de snap ça va ? Je ne mets pas trop de posts parce que je vois que ça fait 72h que je suis dans une sauce parce que je suis allée chez Magali". Elle poursuivait face aux désabonnements en masse : "Mais désabonnez-vous. J'ai été éduquée bien intelligemment, bien dans la tolérance, je suis en agence chez Wesley, qui est lui aussi de confession juive, vous attendez quoi de moi ? Que j'arrête de fréquenter tous les juifs du monde ?".

À lire également

“Je suis cocue” : Maeva Ghennam trompée par son compagnon en prison

"M'insulter, c'est ni intelligent, ni constructif"

Agacée, Maïssane Aghyoul ne s'arrêtait pas là. "C'est vous qui avez un problème et c'est à cause de cette mentalité que naissent les conflits. Mes convictions me concernent moi et moi seule, les bonnes actions que je fais envers les gens de ma confession se font en silence seulement", précisait-elle. La jeune femme continuait en donnant son avis sur le harcèlement qu'elle subit depuis plusieurs jours et en venait à se justifier de son amitié avec un certain Ethan. "Vous avez été matrixé parce que certains influenceurs vous ont fait croire que défendre la Palestine = refuser de fréquenter des juifs mais c'est 100% faux. Les conflits impliquent les politiques et pas les gens, nous musulmans sommes les premiers à être victimes d'amalgames causés par des groupuscules qui utilisent notre religion pour faire du mal. On peut défendre une cause, être touché par ce qui se passe, aider, faire des dons, informer les gens autour de nous, dialoguer. Mais venir m'insulter parce que j'ai passé ma soirée avec Ethan, c'est ni intelligent, ni constructif", détaillait l'ex-participante des Cinquante. Après plusieurs messages à tenter de s'expliquer, Maïssane s'est rendue à l'évidence...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi