Publicité

Comment les satellites sont-ils envoyés dans l'espace ?

Selon le programme Spectator Earth sponsorisé par la NASA, l’agence spatiale américaine, près de 20 000 objets tournent en continu sur l’orbite terrestre. Parmi ces objets, une grande proportion est constituée de satellites, dont seulement environ un quart est en activité, au milieu des épaves de satellites obsolètes et autres morceaux de fusées détachés au cours de leur décollage. Indispensables dans le secteur des télécommunications, les satellites ont permis de nombreuses évolutions techniques majeures. Encore faut-il être capable de les envoyer là-haut, à des centaines, voire des milliers de kilomètres au-dessus de nos têtes.

Pour envoyer un satellite artificiel dans l’espace, il faut dans un premier temps avoir recours à un lanceur, à l’image d’Ariane 5 pour la France. Ariane 5 ou toute autre fusée lanceur se chargera d’amener le satellite à l’orbite désirée, mais aussi de lui donner la vitesse et l’impulsion nécessaires pour que celui-ci calque sa trajectoire sur l’orbite terrestre. Puisqu’il n’y a plus d’atmosphère à cette altitude, le satellite n’est plus soumis à la résistance de l’air, mais il reste tout de même soumis à la force de gravité qui devrait le ramener vers la surface de la Terre. Il faut donc que le satellite soit libéré dans l’espace à une vitesse de satellisation suffisante (près de 28 000 km/h !) pour pouvoir générer une force centrifuge permettant de le maintenir sur son orbite. S’il n’a évidemment pas besoin d’impulsion, un satellite est tout de même (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

On voit plus ou moins bien dans le noir selon la couleur de nos yeux
Éclipse solaire : pourquoi le passage de la Lune devant le Soleil chasse les nuages ?
Pourquoi fabrique-t-on des médicaments dans l'espace ?
Comment faire baisser le taux de fer dans le sang ?
Quelles sont les 4 forces fondamentales ?