Sapin : un accord "accélérateur de création d'emploi"

Le ministre du Travail, Michel Sapin, a estimé dimanche 13 janvier sur BFM TV que l'accord sur l'emploi conclu par les partenaires sociaux pouvait être "un accélérateur de création d'emploi", car il fera "sauter la peur de l'embauche".

Cet accord, qualifié par le ministre de "décisif pour les entreprises et pour les salariés", devrait aider, selon lui, à inverser la courbe du chômage.

"Deux aspects" de l'accord "ont un effet", a-t-il souligné. "Il permet d'éviter de détruire des emplois", grâce à la "possibilité de négocier dans chaque entreprise des mécanismes qui permettent d'éviter de licencier", a-t-il d'abord expliqué.

 "La peur de l'embauche va sauter"

"C'est un accord dont je pense profondément qu'il peut être un accélérateur de création d'emploi", car il "combat la peur du licenciement", a-t-il aussi estimé. "Je pense que la peur de l'embauche va sauter", a-t-il dit.

Interrogé sur la décision de la CGT et FO de ne pas signer l'accord, Michel Sapin a jugé que ces deux syndicats ne s'étaient "pas marginalisés dans la négociation elle-même". "Leur présence autour de la table a permis aussi de peser dans le débat et d'obtenir un certain nombre d'avancées pour les salariés, car l'accord contient des avancées décisives", a-t-il argumenté.



Retrouvez cet article sur Le Nouvel Observateur

Sapin : un accord "accélérateur de création d'emploi"
Syndicats et patronat disent oui à une réforme du marché du travail
Réforme du marché du travail : les principaux points de l'accord
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.