Publicité

Kate Middleton : des zones d'ombre et beaucoup de préoccupations au sujet de l'intervention chirurgicale de la princesse, suivez notre direct

Le Palais de Kensington a annoncé mercredi 17 janvier que la princesse Kate est hospitalisée à la suite d'une intervention chirurgicale à l'abdomen qui s'est déroulée "avec succès". Plus tard, un autre communiqué officiel a indiqué l'hospitalisation prochaine du roi Charles III. Les dernières infos sur leur état de santé.

Santé de la princesse Kate : des zones d'ombres et beaucoup de préoccupation au sujet de l'intervention chirurgicale de Kate, suivez notre direct (Photo by Chris Jackson/Getty Images)
Santé de la princesse Kate : des zones d'ombres et beaucoup de préoccupation au sujet de l'intervention chirurgicale de Kate, suivez notre direct (Photo by Chris Jackson/Getty Images)

Ce mercredi 17 janvier, le Palais de Kensington a créé la surprise en annonçant l'hospitalisation de la princesse Kate à la suite d'"une intervention chirurgicale abdominale programmée", qui s'est déroulée "avec succès". Elle restera hospitalisée pour une dizaine de jours.

Plus tard dans la journée, un nouveau communiqué de Buckingham Palace informe que le roi Charles III doit être hospitalisé la semaine prochaine en raison d’une hypertrophie "bénigne" de la prostate.

Le texte du Palais précise que "les engagements publics du roi seront reportés pendant une courte période de récupération".

Les Britanniques ne cachent pas leurs inquiétudes quant à ces nouvelles sur l'état de santé de la famille royale britannique.

INFOS EN DIRECT TERMINÉES10 mises à jour
  • Santé de la princesse Kate : "Quand il y a un flou, il y a un loup"

    Interrogé par Pascal Praud sur Europe 1, Stéphane Bern ne cache pas son inquiétude quant à la santé de la princesse. La raison ? Sa longue convalescence.

    D'après l'expert en monarchie, l'opération de l'abdomen de la princesse cache quelque chose de sérieux : "C'est assez surprenant. C'est une opération qui était programmée, nous dit-on, une opération abdominale, donc elle n'est pas arrivée à l'hôpital de Marylebone en urgence. Mais pour autant, il y a 15 jours d'observation à l'hôpital, et puis ensuite, elle ne reprendra ses activités qu'à Pâques. Et, donc, c'est ça qui est inquiétant.".

    D'après le communiqué du Palais de Kensington, la princesse Kate ne reprendra ses activités qu'après Pâques. Et elle ne sera pas la seule. Son époux, le prince William, suspend lui aussi ses responsabilités princières pour s'occuper de sa femme et de leurs trois enfants. Stéphane Bern ajoute : "Vous savez, on dit toujours quand il y a un flou, il y a un loup, c'est un peu ça. C'est-à-dire que, si c'était simplement l'ablation de la vésicule biliaire, en quelques jours on se remet.". Avant de poursuivre : "Là, et pour autant, on nous explique que ce n'est pas du tout cancéreux, c'est simplement une opération qui était prévue. Donc voilà, on est tous dans l'expectative, mais on ne s'y attendait pas du tout.".

  • Santé de Charles III : ce qu'il faut savoir sur l'hypertrophie de la prostate, cette maladie fréquente chez les hommes de plus de 50 ans

    Le roi Charles III sera opéré la semaine prochaine d'une hypertrophie de la prostate. Comme l'a annoncé Buckingham Palace dans son communiqué officiel, le souverain âgé de 75 ans souffre d'une forme "bénigne".

    Tout savoir sur cette maladie, très courante chez les hommes âgés de plus de 50 ans.

  • Santé du roi Charles III : la reine déclare que son époux se porte bien

    Le roi Charles III le roi, qui devra être hospitalisé la semaine prochaine en raison d’une hypertrophie "bénigne" de la prostate, se porte "bien" a déclaré son épouse, la reine Camilla dans un communiqué de Buckingham Palace. Elle précise qu'il a "hâte de retourner au travail" après sa convalescence.

  • Santé de la princesse Kate : le prince William a rendu visite à son épouse

    Ce jeudi 18 janvier, le prince William a été aperçu à la "London Clinic" de Londres, la clinique privée dans laquelle est hospitalisée Kate Middleton, pour lui rendre visite. L'AFP a publié les premières images.

    Le prince de Galles a rendu visite à son épouse, la princesse Kate à la
    Le prince de Galles a rendu visite à son épouse, la princesse Kate à la "London Clinc"

    Crédit : AFP

    Ce jeudi 18 janvier, le prince William a été aperçu à la
    Ce jeudi 18 janvier, le prince William a été aperçu à la "London Clinic" de Londres, la clinique privée dans laquelle est hospitalisée Kate Middleton, pour lui rendre visite.

    Crédit : AFP

  • Santé de la princesse Kate : son opération aura des conséquences sur le planning de la famille royale

    En tant que membre actif de la famille royale britannique, la princesse Kate possède de nombreux rôles au sein de la royauté. C'est bien normal : après tout, de par son mariage avec le prince William, la princesse de Galles est l'épouse du futur roi d'Angleterre, et future reine consort.

    Tout au long de l'année, Kate Middleton a pour mission de représenter la famille royale en Grande-Bretagne comme à l'étranger, de partir à la rencontre du public, des associations ou encore des sportifs qui représentent le pays. En parallèle, elle assure également un rôle de mécène auprès de nombreuses associations, notamment via la Royal Foundation, qui s'articule autour de quatre thèmes principaux : la santé mentale, la conservation de la faune, les jeunes et la communauté des forces armées.

    Au fil des années, Kate Middleton a également gagné le surnom de "princesse des enfants", là où Lady Diana était la "princesse du peuple", en raison de ses nombreux engagements auprès des familles, et de sa volonté d'échanger régulièrement avec des enfants, notamment sur le thème de l'école, ou encore du harcèlement.

    Du fait de sa récente opération, la princesse de Galles doit encore être hospitalisée pendant 10 à 14 jours, et devra par la suite poursuivre sa convalescence à domicile. Selon les premières informations, elle ne devrait pas pouvoir reprendre ses missions avant la fin du mois de mars. Pour la soutenir et pour pouvoir s'occuper de leurs enfants, le prince William a décidé de prendre un congé temporaire. Dans les jours à venir, le nouveau calendrier des déplacements du prince de Galles devrait être publié sur le site officiel de la royauté. Son épouse, quant à elle, ne fera probablement pas d'apparition officielle avant la traditionnelle messe de Pâques, qui aura lieu le 31 mars 2024. Si bien sûr son état de santé le lui permet.

    Parmi les événements que Kate Middleton devrait manquer, on peut notamment citer la cérémonie des BAFTAs, prévue pour le dimanche 18 février 2024, le tournoi des Six Nations qui se déroule de février à mars (la princesse est une grande adepte du rugby, ndlr), la fête de la Saint-David le 1er mars, ou encore le service du Commonwealth le 11 mars.

  • Santé de la princesse Kate : ce que nous savons sur l'intervention chirurgicale

    Si le palais de Kensington a déclaré que l'opération était "programmée", nulle autre information n'a filtré sur le caractère de l'intervention subie par l'épouse du prince William. Le Palais invoque le secret médical. D'après nos confrères de Yahoo UK, si l'intervention était "programmée", c'est qu'elle ne s'inscrivait pas dans une procédure d'urgence.

    Il pourrait s'agir d'une intervention pour des calculs biliaires, une appendicectomie (une ablation de l’appendice infecté à la suite d'une appendicite, ndlr.) ou pour soigner une hernie. Toutefois, même si le dossier médical de la princesse Kate reste strictement confidentiel, le palais de Kensington a fait savoir que la princesse de Galles n'a pas été opérée pour traiter un cancer.

  • Santé de la princesse Kate : la population britannique très émue

    Sur place, un correspondant d'Europe 1 a recueilli les premières impressions de la population britannique. Le média rapporte les propos de Anne, sur un train les menant à Londres : "Je suis surprise parce qu'elle ne semblait pas du tout en mauvaise santé et le fait qu'elle reste en convalescence pendant si longtemps, ça doit être très difficile pour le reste de la famille. Surtout pour William qui va devoir tout supporter seul pendant quelques mois". Louisa, son acolyte, est du même constat : "Si elle est vraiment malade, ça serait terrible et affreux pour le pays, mais j'espère pour elle que ce n'est pas très sérieux. Je n'ai pas peur mais je pense que la monarchie peut survivre à n'importe quoi".

  • Santé du roi Charles III et de la princesse Kate : la presse britannique parle d'une situation grave

    La presse d'outre-Manche fait part de son inquiétude à la suite de la double-annonce du palais de Kensington et de Buckingham Palace sur l'état de santé des souverains Charles et Kate.

    Comme l'a reporté BFM TV, les unes de quelques journaux britanniques du 18 janvier se montrent préoccupées : "La famille royale ébranlée par l'opération de Kate"( The Sun), ou encore "Double choc médical" (Metro). Le tabloïd anglais The Daily Mail a quant à lui demander de prier pour "qu'ils aillent tous les deux bien".

    Dans ses pages, le Daily Mail écrit : "Le double choc du traitement médical du roi Charles et de la future reine Kate laisse la nation sous le choc... Cela nous fait froid dans le dos".

  • La princesse Kate n'a pas été hospitalisée pour un cancer

    Depuis l'annonce de son hospitalisation, les inquiétudes se font vives sur l'état de santé de la princesse de Galles, qui selon le communiqué du palais de Kensington, ne devrait pas reprendre ses fonctions publiques avant Pâques, "sur base de l'avis médical actuel".

    Cette longue convalescence interroge la presse britannique. Si le palais a refusé de confirmer la nature du traitement de Kate, selon le Guardian, il a néanmoins précisé qu' "il ne s'agit pas d'un cancer". La princesse, âgée de 42 ans, a subi mardi 15 janvier une intervention chirurgicale de l'abdomen "programmée". La princesse Kate restera hospitalisée à la clinique privée "London Clinic" de 10 à 14 jours avant de regagner son domicile Windsor.

    Le prince William prendra également congé et se retirera de toutes ses fonctions officielles pendant plusieurs semaines pour s'occuper de sa femme et des trois enfants du couple, le prince George, la princesse Charlotte et le prince Louis.

  • Le roi Charles III et la princesse Kate à l’hôpital : de quoi souffre le roi Charles ?

    Le roi Charles III, âgé de 75 ans, doit être hospitalisé la semaine prochaine en raison d’une hypertrophie "bénigne" de la prostate.

    Dans son communiqué, le Palais a déclaré : "Comme de milliers d’hommes chaque année, le roi a consulté pour une hypertrophie de la prostate. Ce dont est atteinte sa Majesté est bénin et il se rendra à l’hôpital la semaine prochaine pour une procédure correctrice". Avant de poursuivre : "Les engagements publics du roi seront reportés pendant une courte période de récupération".

    L'AFP précise que le problème de santé du roi est une pathologie fréquente chez les hommes d'un certain âge, et qui "faute de traitement, peut entraîner une détérioration progressive du fonctionnement de la vessie ainsi que des infections urinaires.".

    Depuis son accession au trône en septembre 2022, à la suite de la mort de la reine Elizabeth II, c'est la première fois que le palais évoque publiquement l’état de santé du souverain.