Publicité

Santé mentale : pour aller mieux, adoptez la règle des 3-30-300 !

En ville comme à la campagne, les espaces verts et les forêts contribuent non seulement à la préservation de la biodiversité, mais aussi à améliorer la qualité de l'air et lutter contre la pollution. Au-delà de ces préoccupations environnementales, la présence des arbres au quotidien est un enjeu important de santé publique. N'avez-vous pas déjà, vous-même, constatez une amélioration de votre qualité de vie au contact de la nature ? Des chercheurs de l’Institut pour la santé globale de Barcelone viennent à nouveau de confirmer cette impression générale, en légitimant une règle empirique très précise baptisée "3-30-300".

En février 2021, le forestier urbain néerlandais Cecil Konijnendijk a établi un nombre précis d'arbres nécessaires en ville grâce à la règle des "3-30-300". Cette ligne de code repose sur trois facteurs : pour améliorer son bien-être au quotidien, il faut pouvoir voir au moins trois arbres depuis son logement, vivre dans un quartier jouissant d'au moins 30% de surface arborée, et habiter à moins de 300 mètres d'un parc ou d'une forêt. Récemment, des chercheurs ont testé cette ligne de conduite sur plus de 300 habitants de Barcelone âgés de 15 à 97 ans, en évaluant leur état de santé mentale en rapport avec leurs conditions de vie et leur proximité géographique avec la nature. Et le constat est sans appel : seuls 4.7 % des Barcelonais remplissaient l'ensemble des critères de la règle des 3-30-300, mais ce sont eux qui avaient la meilleure santé mentale. À l'inverse, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Sexe : les pistes pour réveiller le désir !
Végan, végétarien, paléo... Quel régime a la plus petite empreinte carbone ?
Asticots, sangsues... Ces traitements médiévaux pourraient être la médecine de demain
Pour mieux soigner les pathologies cardiaques, ils impriment le cœur des malades en 3D
Comment les neurones sont-ils affectés par la dépression ?