Santé : le cancer du poumon est de plus en plus répandu chez la femme

·1 min de lecture

En vingt ans, le nombre de cancers du poumon chez la femme a augmenté de 18%. Certains scientifiques évoquent une nouvelle « pandémie ».

Aux États-Unis, le cancer du poumon est la première cause de décès par cancer chez les femmes. Et cette tendance pourrait suivre en France, où le nombre de cas est en hausse constante depuis vingt ans. Alors que se tiendra du 21 au 23 janvier le Congrès de Pneumologie de langue française à Lille, les scientifiques répètent que les cancers bronchiques sont de plus en plus fréquents. En 2020, les femmes représentaient 34% des cas de cancer du poumon, contre 16% il y a vingt ans. La cause de cette augmentation ? Le tabac et le cannabis.

Lire aussi >> Le truc qui m’a fait arrêter de fumer : vos témoignages

Le tabac, grand coupable

Le tabagisme touche un nombre croissant de femmes, de plus en plus jeunes. « France Inter » rappelle que 41% des femmes atteintes d’un cancer des poumons ont moins de 50 ans. « On avait déjà vu une progression de 16 à 24% entre 2000 et 2010. Mais là, ça continue, le constat se confirme et malheureusement au-delà de ce qu'on avait prévu », déplore le docteur Didier Debieuvre, à l’origine de l’étude. « Cette augmentation est clairement à relier à l’augmentation du tabagisme chez les femmes. On est loin désormais de l’image du cancer du poumon réservé à l’ouvrier gros fumeur », ajoute-t-il. Chez les hommes en revanche, le nombre de cas stagne : « on a atteint une sorte de plateau », explique le spécialiste.

Les non-fumeurs concernés

Globalement, les fumeurs sont les plus touchés :...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles