Publicité

Salon de l’agriculture : « la perche à selfie » de Jordan Bardella moquée par la Macronie

POLITIQUE - Une même halle, mais deux ambiances. Jordan Bardella ne s’est pas privé de mettre en scène l’accueil auquel il a eu droit dimanche 25 février au Salon de l’agriculture, publiant des images sur les réseaux sociaux de ses multiples selfies avec le public. D’autant que la veille, le président de la République Emmanuel Macron avait, lui, été accueilli par des huées.

Mais comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article, la stratégie de communication du président du Rassemblement national a été moquée par la majorité, qui a dénoncé une mise en avant qui n’apporte aucune réponse aux problématiques rencontrées par les agriculteurs.

« La réussite, c’est de répondre aux attentes des agriculteurs. Ce n’est pas de faire des selfies, » a par exemple taclé Marc Fesneau sur CNews dès dimanche. « Tant que vous ne gouvernez pas, c’est assez commode parce qu’en fait vous n’avez pas à vous confronter au réel et nous, nous nous confrontons réels », a encore fait valoir le ministre de l’Agriculture.

Le match des Européennes

« Je pense que la politique, ce n’est pas de la téléréalité et qu’on ne se mesure pas à l’applaudimètre ou au nombre de vues sur TikTok » a également relativisé, ce lundi 26 février, Maud Bregeon sur CNews. La porte-parole des députés de Renaissance a en revanche défendu le « courage » d’Emmanuel Macron qui « apporte des solutions », et de rappeler que le Rassemblement national n’a pas voté le budget de la Politique Agricole Commune (PAC).

Une comparaison constante entre le chef de l’État et le responsable d’extrême droite qui s’explique par la position de l’eurodéputé RN, en tête des sondages pour les élections européennes de juin. Ce qui en fait le premier adversaire de la majorité. En l’occurrence, face au président du RN, si la tête de liste du camp présidentiel n’a toujours pas été officiellement désignée, plusieurs médias évoquent la nouvelle présidente de Renew Valérie Hayer, qui a succédé à Stéphane Séjourné lorsque celui-ci est devenu ministre.

Une information que n’a pas démentie Agnès Pannier-Runacher. « Elle connaît les sujets, elle est engagée, elle est sincère et authentique, et elle n’est pas là pour faire des selfies, comme on le voit avec Monsieur Bardella », a opposé sur France 3 la ministre déléguée à l’Agriculture.

Jordan Bardella s’est contenté de balayer les critiques sur BFMTV, dénonçant le « mépris habituel de la Macronie » et invitant la majorité à se questionner sur l’accueil réservé au Président de la République plutôt que sur son cas personnel.

À voir également sur Le HuffPost :

Au Salon de l’Agriculture, Emmanuel Macron pris au piège tente de sauver ce qui peut l’être (sans grand succès)

Bardella s’explique après le déjeuner avec l’AfD allemande et sa co-présidente Alice Weidel