Publicité

Salim Berrada : qui est le présumé "violeur de Tinder" accusé par 17 jeunes femmes ?

Sur l’application de rencontres Tinder, il était Darcy, Lyam, Samuel ou Solal. Il avait 34, 29 ou 32 ans. Dans la vraie vie, il est Salim Berrada, il a 38 ans, et il est jugé devant la cour criminelle de Paris depuis le lundi 18 mars 2024. 27 jeunes femmes l’accusent de les avoir violées, dupées, forcées, fait ingérer des drogues à leur insu. Le procédé de Salim Berrada était si bien rôdé qu’il ressemble à un mode opératoire : il contactait des dizaines de femmes en même temps sur Tinder. Sur leur conversation, il copiait/ collait des formules de drague qu’il avait préalablement listés sur un fichier Excel. Il leur disait qu’il était photographe de mode, et les invitait dans son studio pour un shooting. Il leur proposait un verre de vin ou un shot de tequila, dans lesquels des traces de MDMA qui supposent une soumission chimique ont été retrouvés par la suite. Ensuite, il les contraignait à avoir un rapport sexuel.

Un vrai photographe, ou un usurpateur ?

Les premiers jours du procès montrent avant tout que l’homme possède une grande capacité de déni. Il nie les faits et assure que les femmes qui ont porté plainte contre lui se sont « influencées entre elles ». Pour lui, celles qui l’accusent étaient consentantes. En témoigne selon lui le fait qu’elles ont accepté le verre qu’il leur a proposé. Le Parisien a dressé le portrait de celui que les médias ont surnommé « le violeur de Tinder » À 38 ans, Salim Berrada a bel (...)

Lire la suite sur Closer

Disparition d’Emile au Vernet : ces deux intrus qui ont entaché la reconstitution
Kate Middleton : cette raison touchante pour laquelle elle aime particulièrement l'école de son fils Louis
Disparition d’Emile au Vernet : “J’angoisse un peu”, cette idée qui hante un habitant du village
“J’ai un bon train de vie…” : Olivier Lejeune dévoile le montant de cette grosse retraite qui ne lui suffit pas
Qu'est-ce-que le Sagittaire ne doit pas manger ?