Publicité

Salaire : combien gagne un contrôleur aérien ?

En début de carrière, le salaire d’un contrôleur aérien est de 1 944,50 euros bruts par mois. Le poste de contrôleur aérien évolue beaucoup selon l’expérience professionnelle. Les fonctions d’encadrement de chef d’équipe font fortement augmenter la rémunération des contrôleurs aériens. Ce métier peut s’exercer dans l’armée de l’air, le contrôle de la navigation ne concernant pas que l’aviation civile. Le salaire des aiguilleurs du ciel est alors plus faible, mais il peut dépendre des missions, ainsi que du niveau comme le grade de sergent obtenu après 1 an, sans compter que l’armée a ses avantages.

Le salaire moyen d’un aiguilleur du ciel en France est d’environ 3 000 euros bruts par mois. Il n’est pas aussi élevé que le salaire d’un pilote de ligne, mais un contrôleur aérien gagne plus qu’un aiguilleur du rail (technicien supérieur de circulation SNCF). Le salaire moyen annuel dans le trafic aérien dépend en partie du lieu de travail. Il est plus élevé dans un centre de contrôle régional, comme ceux d’Athis-Mons ou Aix-en-Provence, où la police du ciel a de lourdes responsabilités, que dans une tour de contrôle d’aéroport. Cela dépend aussi de l’aéroport. Ainsi, selon ces divers éléments, le salaire moyen d’un contrôleur aérien peut osciller entre 3 000 et 5 000 euros. Le fonctionnement du contrôle aérien est complexe, et la profession requiert plusieurs qualités indispensables, dont le sens de l’observation et une forte résistance au stress pour des prises de décisions rapides. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Un chasseur de trésor découvre la plus grosse pépite d'or avec un détecteur de métaux défectueux
Argent de poche : une étude révèle combien donnent les parents à leurs enfants
Peut-on se porter garant d'un locataire en étant retraité ?
Salaire : combien gagne un ambulancier ?
Peut-on réaliser une avance sur un héritage ?