Que sait-on de la pneumonie découverte en Argentine ?

![CDATA[Shutterstock / People Image Studio]]

Etat respiratoire sévère, pneumonie sur chaque poumon : voici ce qu'ont déclaré six patients argentins de la province de Tucuman, en Argentine. Deux sont déjà décédés, le nombre de cas n'a pas bougé depuis le 22 août. Que se passe-t-il ? Une dépêche AFP donne les premiers éléments de réponse.

Tout portait à croire qu'ils avaient contracté le Covid-19, mais les résultats reviennent systématiquement négatifs. Idem pour la grippe, l'influenza A et B, les hantavirus et 25 autres pathologies pour lesquelles les patients ont été dépistés. Si les autorités penchent pour une infection, ils s'intéressent aussi aux causes environnementales potentielles, en particulier à une exposition à un produit toxique.

Exposition à un agent infectieux ?

Les symptômes se sont déclarés entre le 18 et le 22 août, chez des gens qui se situaient tous au même endroit, dans une clinique privée. Des tests sont en train d'être effectués du côté de l'eau et de la climatisation, qui auraient pu diffuser l'agent infectieux.

Si l'origine de la pneumonie n'a pas encore été trouvée, les médecins notent qu'elle n'a pas été transmise aux cas contacts et qu'a priori, il n'y a pas nouveaux malades. Cela pourrait donc être un événement restreint. Les autorités ont déclaré que la situation était sous contrôle.

Rappelons que la pneumonie est une pathologie respiratoire grave, qui se manifeste par une inflammation du tissu pulmonaire : elle est responsable de millions de décès (...)

Lire la suite sur Topsante.com

CHIFFRES COVID. Ce vendredi 2 septembre 2022 : cas, les infos en direct
Trisomie 21 : Une nouvelle thérapie permet d'améliorer les fonctions cognitives
Sirop contre la toux : le Biocalyptol à l'origine d'allergies au curare
Quel est le groupe sanguin qui augmente le risque de faire un AVC avant 60 ans ?
Ce traitement par stimulation cérébrale pourrait aider les patients victimes d'hyperphagie boulimique