Publicité

Que sait-on de plus sur les mystérieuses cités antiques découvertes en Équateur ?

L’information a fait le tour de la presse. Dans une étude publiée le 11 janvier dans Science, des archéologues ont annoncé avoir découvert un réseau de cités préhispaniques dans la vallée d'Upano en Amazonie équatorienne. Depuis, les experts, interrogés par plusieurs médias français, ont précisé l'étendue de leur découverte.

La vingtaine d’agglomérations repérées sont reliées par des routes et des places. Un “système routier complexe s'étendant sur des dizaines de kilomètres, reliant les différents centres urbains, créant ainsi un réseau à l'échelle régionale”, décrivent les auteurs dans leur article. Vaste, le site s‘étend sur plus de 1 000 kilomètres, précise le journal Le Progrès.

“C'est plus ancien que tout autre site que nous connaissons en Amazonie. Nous avons une vision eurocentrique de la civilisation, mais cette découverte montre que nous devons changer notre idée de ce qu'est la culture et la civilisation”, présente l'archéologue Stephen Rostain, directeur d'enquête au Centre National de Recherche Scientifique en France (CNRS), qui a dirigé la recherche.

La communauté scientifique a longtemps été persuadée qu’aucune civilisation ancestrale n’a vécu dans la région. Pourtant, la nouvelle étude estime qu’au moins une dizaine de milliers d’habitants y vivaient, et même peut-être jusqu’à 30 000, soit l’équivalent de la population de Londres à l’époque romaine, estime un coauteur de l'étude, Antoine Dorison, d’après franceinfo. “Les fouilles archéologiques datent l'occupation (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Plus vieux que les dinosaures : une peau fossilisée d'un reptile découverte en Amérique
Quelle est l'origine de la croix gammée ?
Archéologie : voici l'effrayant processus de momification des Kabayans aux Philippines !
Guerre : les plus grandes bourdes militaires de l'histoire
Qui étaient les "sans-culottes" ?