Publicité

On sait enfin pourquoi vos enfants mentent

Il existe de nombreuses raisons qui peuvent expliquer pourquoi votre enfant ment plus vite que son ombre. Que ce soit pour obtenir plus facilement ce qu'il désire, par impulsivité ou complaisance, pour ne pas faire de la peine ou tester les limites, le mensonge constitue pourtant une étape normale du développement cognitif des enfants. Autrement dit, quand votre petite tête blonde soutien qu'il n'a pas barbouillé votre fauteuil de feutre, il ment, vous le savez, mais lui l'ignore. Cette tendance à amplifier ou déformer la réalité est une source d'inquiétude pour les parents, qui doivent toutefois garder à l'esprit qu'avant l'âge de six ans, un enfant n'a pas conscience de l'impact de ses mensonges. S'ils sont socialement répréhensibles et sanctionnés dans le monde des adultes, ces contrevérités sortiront quoi qu'il arrive de la bouche de vos enfants, d'après une étude polonaise menée sur des tout-petits.

Publiée dans la revue Plos One, cette étude visait à déterminer si le contrôle inhibiteur - un processus cognitif qui nous permet de contrôler notre attention, nos pensées et émotions et de résister aux tentations - pouvait influencer la propension au mensonge chez les enfants d'un an, deux ans et deux ans et demi. Pour le savoir, des chercheurs canadiens et polonais ont soumis 250 enfants à une consigne très simple : celle de ne pas ouvrir la boîte qu'ils avaient placée devant eux. À la question "Avez-vous regardé à l'intérieur ?", 27% ont répondu à la négative alors qu'ils avaient (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pourquoi faut-il (vraiment) oublier les cotons-tiges ?
Pourquoi respire-t-on moins bien en altitude ?
Anencéphalie : peut-on naître sans cerveau ?
Peut-on manger des pommes de terre germées ?
Fertilité : pourquoi la sédentarité représente un danger chez les hommes ?