Saint-Tropez : des hélicoptères cloués au sol à la veille des vacances

La préfecture du Var entend limiter les survols d'hélicoptères à Saint-Tropez.
La préfecture du Var entend limiter les survols d'hélicoptères à Saint-Tropez.

Les hélicoptères, bientôt chassés du golfe de Saint-Tropez ? Alors que les riverains se plaignent depuis plusieurs années du vacarme incessant provoqué par les (très) nombreux passages des hélicoptères, la préfecture du Var a décidé de limiter strictement le nombre de passages pour chaque aéronef, explique Le Parisien jeudi 30 juin. Résultat, cet été, les vols ne pourront avoir lieu qu'entre 10 heures et 20 heures, avec une interdiction durant la pause méridienne, de 13 heures à 16 heures. Dans le même temps, le nombre de rotations – trajets aller-retour – sera limité à quatre pour 24 heures pour chaque entreprise. Objectif : assurer la tranquillité des Tropéziens.

Si, de prime abord, la décision pourrait convenir aux habitants, il n'en est rien. En effet, le président de l'association de défense des riverains, Jean-Claude Molho, estime que l'« arrêté ne va rien changer ». « Pire, il encourage le développement du nombre d'hélisurfaces », déclare-t-il à nos confrères. Celui-ci pointe le fait que la décision préfectorale ne limite pas le nombre d'hélistations, ces structures permettant aux hélicoptères de décoller ou d'atterrir. « Auparavant, le préfet avait limité à 11 le nombre d'hélistations. (…) Les mouvements d'hélicoptères risquent d'être encore plus nombreux en dehors des créneaux d'interdiction. J'en compte plus de 60 tous les jours en ce moment au-dessus de ma maison ! » s'emporte-t-il.

À LIRE AUSSISaint-Tropez, un village français

Des survols qui se m [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles