Publicité

Saint-Denis : le suspect du meurtre d’un adolescent dans le métro mis en examen

Sedan, 14 ans, a été poignardé à mort sur le quai de la station Basilique de Saint-Denis mercredi.

Il s’était rendu de lui-même à la police judiciaire. Le suspect de 19 ans du meurtre d’un adolescent à Saint-Denis, mercredi soir sur la ligne 13 du métro, a été mis en examen et placé en détention provisoire, a annoncé ce dimanche 21 janvier le procureur de la République de Bobigny Eric Mathais dans un communiqué.

Vers 19h45 mercredi, Sedan, un collégien de 14 ans, a été poignardé à mort sur le quai du métro à la station Basilique de Saint-Denis. Le mis en cause, également habitant de Saint-Denis, a rapporté aux enquêteurs avoir croisé dans le métro un groupe de personnes « avec lequel il avait déjà eu des différends », au sein duquel se trouvait Sedan.

« Il avait le sentiment que la situation allait dégénérer. Il s’armait d’un couteau et en frappait le premier membre du groupe », a détaillé le procureur de la République. L’auteur du coup de couteau a ensuite pris la fuite par le métro.

« Aucun lien » avec le meurtre de Farid

« Aucun lien ne semble exister en l’état des investigations entre ce meurtre » et la mort d’un deuxième adolescent de Saint-Denis, Farid, grièvement blessé dans une agression le même jour et qui a succombé samedi à ses blessures. « S’agissant de ces faits, l’enquête de flagrance pour homicide volontaire se poursuit activement », a déclaré le parquet de Bobigny.

La mort des deux adolescents survient dans un contexte particulièrement tendu à Saint-Denis, commune populaire de 113 000 habitants qui connaît depuis plusieurs jours des affrontements entre jeunes de différents quartiers.

Le contexte inflammable de Saint-Denis a entraîné un renforcement du dispositif policier et l’interdiction des regroupements par la mairie jusqu’à lundi. Les autorités ont aussi demandé aux parents d’élèves de garder leurs enfants à la maison durant le week-end.

Le maire socialiste de Saint-Denis, Mathieu Hanotin, a déclaré dimanche sur franceinfo que tous les établissements scolaires de la commune seraient « sécurisés » pour le retour en cours lundi.

À voir également sur Le HuffPost : 

Disparition de Lina : l’adolescente avait porté plainte pour viol en 2022 contre deux hommes majeurs

Nord : le maire de Marcq-en-Barœul visé par un acte de sabotage sur sa voiture, ce que l’on sait

VIDÉO - Déplacement très politique de Macron et Dati jeudi en Seine-Saint-Denis