Sabrina

Libération.fr

Par Nick Drnaso éditions Presque Lune

Depuis un mois, Sabrina est portée disparue. Transi d’angoisse, son petit ami cherche refuge chez un ancien camarade de lycée, histoire de ne pas craquer. S’ensuit une cohabitation glacée. Second album du jeune Américain Nick Drnaso (prix Révélation au dernier festival d’Angoulême), Sabrina brosse un drame intime en même temps qu’il sonde une Amérique en train de devenir dingue.



Retrouvez cet article sur Liberation.fr

Sabrina
Sympathie pour le démon
Justine : et le vice versa
«Il est trop tard pour te demander pardon»
My Absolute Darling