La série "Emily In Paris" dope les recherches sur les produits Chanel et les bobs Kangol

Nawal Bonnefoy
·2 min de lecture
Emily In Paris - Netflix
Emily In Paris - Netflix

Accusée de multiplier les clichés sur les Français (mais aussi les Américains), la série Emily In Paris a été rhabillée pour l'hiver par les critiques et internautes du monde entier. Sa diffusion sur Netflix a toutefois eu plusieurs effets positifs: celui d'amener de nouveaux clients au restaurant italien Terra Nera, qui sert de décor au feuilleton. Elle a aussi profité, d'un point de vue mode, à certaines marques portées par l'héroïne incarné par Lily Collins.

Stylight, moteur de recherche consacré à la mode, rapporte ainsi que les recherches sur les produits Chanel ont augmenté de 30% dans la semaine qui a suivi la mise en ligne de la série, signée Darren Star. Il faut dire que rares sont les scènes où Emily n'arbore pas un vêtement ou un accessoire de la maison française, adulée de la costumière Patricia Field (la styliste derrière les looks de Sex and the City et du Diable s'habille en Prada). Du sac à la veste en tweed, en passant par la broche et le foulard, Emily a de nombreuses pièces Chanel.

De son côté, la plateforme de data mode Lyst souligne un pic d'intérêt pour une marque et une pièce beaucoup plus abordable: le bob Kangol, adopté par la jeune Américaine dans une version rose bonbon, a enregistré une augmentation des recherches de 342%.

Quand les séries ont un impact sur la mode

Ce n'est pas la première fois qu'une série Netflix a un impact sur les tendances. Stranger Things, feuilleton de science-fiction qui se déroule dans les années 1980, a popularisé plusieurs pièces rétro des marques Nike (telle que les Cortez portées par Steve) et Levi's (le jean taille haute délavé, la veste au col en mouton...).

La série britannique Peaky Blinders, diffusée sur BBC Two au Royaume-Uni et sur Netflix, qui raconte les aventures de gangsters à Birmingham au début du 20e siècle, a, elle, avait dopé de 25% les ventes des casquettes plates portés par les protagonistes lors de la diffusion de la saison 5 l'an dernier.

Article original publié sur BFMTV.com