Publicité

“Une série d’angoisses quasi maladives” : Kim Glow se confie sur sa “bataille” pour sortir avec sa fille de 2 mois

Début janvier, alors que Kim Glow faisait ses voeux de bonne année à ses abonnés, elle a avoué avoir "le coeur triste". La raison ? "Le pays que j’ai tant aimé, la France, est devenu un lieu où l’insécurité règne. On ne peut plus célébrer le Nouvel An sans penser à se protéger, protéger sa maison, etc, entourés d’amis, de chiens, de sécurité armée, alarme, caméra, et tous les attirails…". La maman de Talia ajoutait ensuite : "C’est triste de voir un tel changement, et dès que mes projets actuels prendront fin, je partirai rapidement, déçue de la peur que ce pays a engendrée en moi". Elle confiait avoir pour volonté de déménager à Dubaï avec sa famille et proposait un comparatif avec sa vie en France. "Ce n'est pas comme en France où t'as peur de sortir en jupe, où tu ne peux pas prendre le métro à telle heure, où tu ne peux plus sortir la nuit, où tu te fais braquer si t'as un sac de marque… C'est dangereux. Tout ça je n'en veux plus, je veux juste la sécurité pour ma famille", concluait Kim Glow.

À lire également

Familles nombreuses : la vie en XXL (TF1) : Florie Galli répond aux internautes qui la qualifient de mère “incompétente”

"Une série d’angoisses quasi maladives"

Dans une précédente session questions-réponses organisée en story sur Instagram, elle expliquait ne pas avoir encore eu le courage de sortir avec sa fille dehors. Très inquiète, elle assurait avoir peur même si son compagnon emmène déjà leur enfant avec lui en balade. Dimanche 14 janvier, elle finissait finalement par sauter le pas. Sous plusieurs clichés au côté de sa fille de 2 mois, elle écrivait : "Première sortie avec ma fille Talia, qui a deux mois, déclenche en moi une série d’angoisses quasi maladives". Elle poursuivait : "La peur s’installe, l’idée que mon bébé puisse attraper un virus plane constamment. La foule devient un terrain de stress, les interactions avec les gens une source d’angoisse". Kim Glow reconnaissait que "c'est difficile à expliquer", mais que "chaque sortie est une bataille mentale". "Je prends Thaïger avec moi ca...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi