Publicité

Séisme de Taïwan : ces conditions géologiques particulières qui peuvent expliquer le tremblement de terre

Le séisme de magnitude 7,4 qui a dévasté une partie de l’île de Taïwan s'inscrit dans un contexte tectonique complexe, qui a provoqué six autres séismes de magnitude supérieure à 7 au cours des 50 dernières années dans la même région.

Le 3 avril 2024, peu avant 8 heures (minuit en heure GMT), un séisme de magnitude 7,4 a dévasté une partie de l’île de Taïwan. Son épicentre était situé en mer, à faible profondeur sur la côte orientale de Taïwan, à 18 kilomètres d’Hualien, la métropole locale qui compte environ 100.000 habitants.

Le séisme de Taïwan a eu de nombreux précédents

À cette heure, les autorités déplorent 9 morts et plus de 1000 blessés. Un bilan relativement mesuré qui s’explique par la faible densité de population de cette région côtière et par la solidité des normes antisismiques appliquées aux constructions. Les premières images montrent ainsi des immeubles affaissés sur leurs fondations, mais dont la structure étagée est demeurée solidaire.

Le contexte tectonique complexe de la région explique l’intensité du séisme, qui a eu de nombreux précédents. "Au cours des 50 dernières années, six autres séismes de magnitude supérieure à 7 se sont produits dans un rayon de 250 km autour du séisme du 2 avril 2024, explique l’USGS, l'Institut d'études géologiques des États-Unis. Le plus important d'entre eux est un tremblement de terre de magnitude 7,7 survenu en septembre 1999 (le séisme de Chi-Chi), qui a fait au moins 2.297 morts, causé des dégâts estimés à 14 milliards de dollars et s'est produit à 59 km à l'est du séisme du 2 avril 2024". Citons également le séisme de magnitude 8,2 qui s’est produit en 1920, associé à la même région tectonique.

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi