Sécurité : Bertrand donne son programme et fustige le bilan de Macron

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
À Saint-Quentin, Xavier Bertrand a fustigé le bilan d'Emmanuel Macron et a fait part de ses propositions de candidat à la présidentielle, notamment sur la sécurité.
À Saint-Quentin, Xavier Bertrand a fustigé le bilan d'Emmanuel Macron et a fait part de ses propositions de candidat à la présidentielle, notamment sur la sécurité.

Xavier Bertrand a fait de l?insécurité un sujet central dans sa campagne présidentielle. Mercredi 15 septembre, en déplacement à Saint-Quentin, il a détaillé ses propositions pour la sécurité, assurant que s?il était élu, son mandat serait « celui de la fin de l?impunité », notamment pour les agresseurs de policiers et de gendarmes. Le président des Hauts-de-France en a profité pour fustiger le bilan d?Emmanuel Macron, avec qui il a eu un échange tendu la veille à Roubaix.

« Nous ne relèverons pas la France si on ne met pas comme préalable la restauration de l?autorité dans notre pays », a-t-il affirmé, estimant qu'« Emmanuel Macron l?a oublié ». Car « sans expérience d?élu local, il est impossible de comprendre toutes les formes d?insécurité qui aujourd?hui fracturent notre pays » et de « ressentir ce que vivent les Français », a-t-il affirmé, visant sans le nommer le chef de l?État. À Roubaix, mardi, lors de la clôture du Beauvau de la sécurité, Emmanuel Macron avait annoncé une rallonge budgétaire de 500 millions pour la sécurité en 2022 et donné les grandes lignes de son action à venir avec notamment un doublement du nombre de policiers sur le terrain et une loi de programmation.

À LIRE AUSSILes indiscrets ? Le truc qui peut coincer Xavier Bertrand

Ces annonces n?ont visiblement pas plu ni suffi à Xavier Bertrand, qui a fustigé « les postures martiales, les ?plans Marshall? sans lendemain » et « les mises en scène électorales à Marseille, à Roubaix ou ail [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles