Sécheresse historique : l'Europe de plus en plus inquiète du manque d'eau

Sécheresse historique : l'Europe de plus en plus inquiète du manque d'eau

Partout en Europe, l'inquiétude grandit face aux multiples conséquences d'une sécheresse historique. En France, le gouvernement a activé une cellule de crise interministérielle. Les ministres de l'agriculture et de la Transition écologique ont fait le déplacement dans les Alpes-de-Haute-Provence vendredi où plusieurs communes n'ont plus d'eau au robinet. Elles sont une centaine sur tout le territoire à être confrontée au problème.

"On est dans un contexte qui ne correspond plus à aucune habitude. On n'a jamais connu une sécheresse comme celle-là. Et la mauvaise nouvelle, c'est que aussi loin que notre regard porte, on a aucune raison de penser que cela va s'arrêter", a alerté Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique.

A Paris, comme dans beaucoup de villes, les parcs ont pris un air automnal. La Première ministre Elizabeth Borne a dit redouter que la situation perdure voire devienne "plus préoccupante encore".

La situation est similaire ailleurs en Europe. En Italie, plusieurs grandes villes telles que Rome, Florence ou Palerme, sont toujours en état d'alerte avec des températures dépassant les 40 degrés.

Plus au nord, les Pays-Bas sont aussi confrontés au manque d'eau. Le gouvernement a appelé la population à écourter les douches, ne pas laver les voitures ou arroser les jardins. L'eau potable reste disponible mais les réserves s'affaiblissent alertent les autorités.

Le Danube au plus bas

Autre conséquence visible, la baisse du niveau des fleuves. Elle fait pencher ces bâteaux-maisons situés sur le Rhin. Le trafic fluvial est également affecté.

Dans l'est de l'Europe, le Danube est au plus bas dans certaines régions, comme autour de Calafat, en Roumanie, des îlots de sable ont émergé en plein milieu du géant bleu.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles