Publicité

Ruth Elkrief : Larcher adresse à Mélenchon un « ferme ta gueule » lors de la matinale de RTL

Le président du Sénat juge « inacceptable » les propos de Jean-Luc Mélenchon, qui a traité la journaliste de LCI de « manipulatrice » et de « fanatique ».

Après la sortie de Mélenchon sur Ruth Elkrief, Gérard Larcher lui demande de « fermer sa gueule »
Après la sortie de Mélenchon sur Ruth Elkrief, Gérard Larcher lui demande de « fermer sa gueule »

POLITIQUE - Gérard Larcher a un message à faire passer à Jean-Luc Mélenchon : « Ferme ta gueule ». Ce mercredi 6 décembre, le président du Sénat a critiqué les propos du fondateur de la France Insoumise à l’encontre de la journaliste de LCI Ruth Elkrief, depuis placée sous protection policière.

« C’est irresponsable. Quelqu’un qui a des millions d’abonnés sur X et qui se comporte de cette manière, qui par sa parole crée un brasier qui peut enflammer, diviser, qui montre du doigt une de vos consœurs - et on voit bien avec quelle allusion derrière - je dois dire que c’est inacceptable. Pour moi Jean-Luc Mélenchon s’est mis en dehors de l’arc républicain », a tancé Gérard Larcher, invité de RTL.

« Vous lui dites quoi, ce matin ? Tais-toi ? » relance la journaliste Amandine Begot. « Oui ! Ferme ta gueule ! », lance le député LR des Yvelines en souriant.

Dimanche 3 octobre, Jean-Luc Mélenchon s’en est pris à Ruth Elkrief, à la suite d’échanges tendus entre la journaliste et le coordinateur de LFI Manuel Bompard sur le Proche-Orient. « Ruth Elkrief. Manipulatrice. Si on n’injurie pas les musulmans, cette fanatique s’indigne », a-t-il écrit sur la plateforme X (ex-Twitter).

« J’appelle chacun ici à mesurer les propos publics que l’on peut tenir »

Une sortie dénoncée par le groupe TF1 dont LCI fait partie, mais aussi par de nombreux responsables politiques de tous bords. « Efface » lui a ainsi conseillé la secrétaire nationale des Écologistes Marine Tondelier. « Encore un message répugnant. Violence permanente, insulte constante », a aussi réagi le ministre des Transports Clément Beaune, accusant la France insoumise de « faire monter l’extrême droite. »

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a aussi accusé l’ancien parlementaire insoumis de « mettre une cible sur le dos » de Ruth Elkrief et a annoncé le placement de cette dernière sous protection policière. « J’appelle chacun ici à mesurer les propos publics que l’on peut tenir », a-t-il ajouté lors des questions au gouvernement mardi 5 décembre.

De son côté, Ruth Elkrief a confié s’être sentie « blessée parce qu’on a eu l’air de disqualifier ma manière de pratiquer mon métier ». « Il s’agit de défendre la liberté des journalistes de poser des questions qui déplaisent », a-t-elle fait valoir.

À voir également sur Le HuffPost :

Joël Guerriau, accusé d’avoir drogué une députée, doit « se mettre en retrait » au Sénat réclame Larcher

Gérard Larcher révèle ce qu’il a dit à Mick Jagger au dîner de Versailles en l’honneur de Charles III

VIDÉO - VOICI - Ruth Elkrief attaquée par Jean-Luc Mélenchon : elle sort du silence et met les choses au clair